Alors que les ventes ont été considérablement réduites au Boquébière en raison du « défi 28 jours », les propriétaires ont tout de même décidé d’investir près de 20 000 $ pour être en mesure de mettre leurs produits en canette d’ici un mois et demi.
Alors que les ventes ont été considérablement réduites au Boquébière en raison du « défi 28 jours », les propriétaires ont tout de même décidé d’investir près de 20 000 $ pour être en mesure de mettre leurs produits en canette d’ici un mois et demi.

Les microbrasseries en quête de bouées

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
Initiative de journalisme local - La Tribune
Les microbrasseries ont fait des pieds et des mains pour s’adapter aux flots agités de la COVID-19 depuis le mois de mars. Maintenant, nombre d’entre elles estiment que c’est au tour du gouvernement de leur tendre une bouée et d’assouplir les règles.