Selon un sondage réalisé par la Fédération des agricultrices du Québec entre le 27 mai et le 8 juin 2020 auprès de 300 familles agricoles ayant des enfants d’âge préscolaire, 76 % des productrices ont été obligées d’amener les enfants à la ferme pendant le premier confinement.
Selon un sondage réalisé par la Fédération des agricultrices du Québec entre le 27 mai et le 8 juin 2020 auprès de 300 familles agricoles ayant des enfants d’âge préscolaire, 76 % des productrices ont été obligées d’amener les enfants à la ferme pendant le premier confinement.

Deuxième confinement : les agricultrices retiennent leur souffle

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
Initiative de journalisme local - La Tribune
La présidente des Agricultrices de l’Estrie, Yolande Lemire, met sa patience à l’épreuve depuis mardi matin, alors qu’elle apprenait dans La Presse qu’un nouveau confinement total serait annoncé mercredi. Celle-ci espère qu’on aura tiré des leçons du printemps dernier et qu’on accordera aux familles agricoles l’accès aux services de garde d’urgence, cette fois.