Auto

Une navette autonome sur la route à Candiac

L’avenir arrive avec un peu de retard à Candiac, ayant dû se plier aux exigences de la bonne vieille procédure...

La navette autonome électrique, ce minibus sans chauffeur qui parcourra les deux kilomètres entre le terminus d’autobus de Candiac et le parc André-J.-Côté, sur les berges du Saint-Laurent, sera sur la route lundi.

Auto

Ce sera la fin de la Volkswagen Beetle en 2019

WASHINGTON — La toute dernière incarnation de la mythique Coccinelle de Volkswagen sera fabriquée jusqu’en juillet 2019, avant de tirer sa révérence après plus de sept décennies qui ont marqué l’histoire de l’automobile.

«La perte de la Coccinelle après trois générations et sur près de sept décennies devrait provoquer toute une palette d’émotions chez les très nombreux fans dévoués à la Coccinelle», a estimé Hinrich Woebcken, le pdg de Volkswagen Amérique du Nord, en annonçant que la production s’arrêterait définitivement en juillet de l’année prochaine dans son usine mexicaine de Puebla.

Affaires

Étude sur le modèle d’affaires de la SAQ dévoilée en début semaine

Le gouvernement libéral dévoilera en début de semaine prochaine les conclusions de son étude sur l’évolution du modèle d’affaires de la Société des alcools du Québec (SAQ).

Le ministère des Finances a reçu vendredi les documents de l’analyse menée par la firme PricewaterhouseCoopers (PwC).

Après une modification dans le contrat initiale, l’analyse devait être déposée le 7 septembre. PwC avait toutefois demandé une prolongation de délai afin de peaufiner certains éléments.

«L’étude sera rendue publique au début de la semaine prochaine afin que tout le monde puisse avoir la même information», a confirmé Audrey Cloutier, l’attachée de presse du ministre des Finances, Carlos Leitão.

Au cours des derniers mois, les libéraux ont ouvert la porte à une possible privatisation de la SAQ. L’objectif de l’étude était justement de savoir si le modèle d’affaires de la société d’État «était toujours efficace».

L’analyse, qui a coûté 182 000 $, portait entre autres sur la performance de l’organisation et les scénarios d’évolutions possibles du modèle d’affaires, comme privatiser totalement — ou partiellement — la société d’État ou conserver la même recette.

Lorsqu’il a commandé l’étude, M. Leitão avait précisé qu’il souhaitait vouloir regarder les conséquences d’un tel changement «d’un point de vue de l’économie, de la santé publique, de la sécurité publique et pour les employés» avant de prendre position.

Le ministre des Finances affirmait notamment suivre certaines recommandations du rapport Robillard. Ce dernier recommandait de briser le monopole de la société d’État.

En mai dernier, la Coalition Avenir Québec s’est justement engagée à mettre un terme au monopole de la SAQ si elle formait le prochain gouvernement.

Du côté du Parti québécois, dans un récent article de La Presse, on indique vouloir conserver le même modèle d’affaires et faire un certain ménage dans les frais de gestion. 

Même son de cloche chez Québec solidaire, qui s’oppose à la privatisation, mais estime que la SAQ peut encore faire des gains dans ses finances.

Pour le premier trimestre de son exercice 2018-2019, la SAQ a réalisé des ventes de 754,7 millions $, soit une augmentation de 55,9 millions $ (8 %) par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent. Jean-Michel Genois Gagnon

Affaires

BRP au Nasdaq: le prix de l’action fixé à 47 $

BRP annonce que le prix d’offre pour ses actions offertes au Nasdaq a été fixé à 47 $ US, pour un produit brut total revenant aux actionnaires vendeurs de 408 900 000 $ US.

La société de Valcourt a également accordé aux preneurs fermes une option pouvant être exercée dans les 30 jours suivant la date de clôture du placement leur permettant de souscrire jusqu’à 1 305 000 actions à droit de vote subalterne additionnelles auprès du groupe Beaudier et de Bain Capital.

Lire aussi: BRP entre au Nasdaq

Les actions à droit de vote subalterne ont commencé à être négociées à la cote du Nasdaq Global Select Market sous le symbole « DOOO » vendredi. Les actions à droit de vote subalterne de BRP sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (« TSX ») sous le symbole « DOO ».

La clôture du placement devrait avoir lieu le 18 septembre 2018, sous réserve du respect de conditions de clôture habituelles, mentionne un communiqué de presse.

Rappelons que BRP a annoncé cette semaine la vente de 8 700 000 actions à droit de vote subalterne détenues par certains de ses actionnaires, dont Beaudier (famille Bombardier–Beaudoin) et Bain Capital.

Vendredi avant-midi, l’action de BRP s’échangeait à environ 60 $ sur le TSX.