Waterville TG n’avait pas eu de tels besoins de main-d’œuvre estivale ces deux dernières années.

Waterville TG recherche 70 étudiants pour l’été

La compagnie Waterville TG s’est lancée dans un blitz de recrutement particulier en vue de l’été. Le fabricant de systèmes d’étanchéité pour les manufacturiers automobiles est à la recherche de 70 étudiants.

« C’est une bonne nouvelle pour notre organisation », lance à La Tribune Marie-Douce Pellerin, directrice générale des ressources humaines.

« Nous revenons à un niveau d’embauche pour l’été plus élevé après avoir connu deux ans avec des besoins moindres dans ce type d’emploi. »

Waterville TG se hissera parmi les plus importants employeurs d’étudiants dans la région, ajoute-t-elle.

Les jeunes choisis devront avoir complété leur secondaire cinq. Ils seront appelés à remplacer les employés de production qui prendront des vacances.

L’horaire de travail sera de jour, de soir et de nuit, et dans certains cas les week-ends, note Mme Pellerin. Des postes sont à pourvoir dans les usines de Sherbrooke, Coaticook et Waterville.

Les nouvelles n’ont pas été très bonnes ces dernières années du côté de Waterville TG. On avait dû procéder à des mises à pied après la fin de contrats avec de grands clients. Mais le portrait a bien changé. On est davantage en mode embauche, assure Marie-Douce Pellerin.

« Depuis décembre, il n’y a pas eu de mises à pied », confirme-t-elle.

« Nous sommes à finaliser des groupes d’embauches de postes permanents. Une soixantaine de postes ont été comblés au cours des derniers mois. Il nous reste que quelques postes à combler. »

Waterville TG est aussi confrontée à la rareté de la main-d’œuvre comme bien d’autres entreprises. On prévoit devoir poursuivre le recrutement, car une partie des employés comptant le plus d’ancienneté approche de la retraite.