Waterville TG: 54 syndiqués mis à pied de façon temporaire

Le vice-président du syndicat des Métallos local 696, Sylvain Ducharme, a affirmé que 54 syndiqués de l'entreprise Waterville TG seront mis à pied de façon temporaire.
À La Tribune, le vice-président du syndicat a précisé lundi avant-midi que ces travailleurs ne seront pas remerciés.
«De notre côté, on a des gens qui vont être en mise à pied temporaire dû à une baisse de volume. Selon les règles du chômage, une mise à pied temporaire est de six mois ou moins», explique-t-il.
M. Ducharme affirme également que ce type de mises à pied est assez fréquent dans le milieu de l'automobile.
«Ça arrive aux cinq à sept ans. Il y a parfois des creux de vagues dans ce secteur», conclut-il.
BMW
Rappelons que La Tribune a appris en fin de semaine dernière que des mises à pied étaient à prévoir à l'usine Waterville TG.
En avril, on apprenait le non-renouvellement du contrat de BMW avec l'entreprise de fabrication de joints d'étanchéité en caoutchouc pour l'industrie automobile. Celui-ci est venu à échéance cet été.
 
 
Plus de détails à venir.