Une propriété de prestige d’une superficie de 81 hectares, située en bordure du lac Memphrémagog à Austin, a été vendue pour la somme de 9,2 millions $.

Une propriété vendue 9,2 M$ sur les rives du Memphrémagog

Une luxueuse propriété d’une superficie de 81 hectares, située en bordure du lac Memphrémagog à Austin, a été vendue pour la somme de 9,2 millions $.

La propriété en question inclut notamment une portion de rive longue de plus de 150 m. À elle seule, cette partie de rive vaut son pesant d’or, car un mètre linéaire en bordure du lac Memphrémagog coûte habituellement plus de 5000 $, et ce, quelle que soit la superficie du terrain.

« Site enchanteur à côté de l’abbaye Saint-Benoit-du-Lac avec magnifique vue sur l’eau et le mont Owl’s Head vers le sud. Superbe résidence d’autrefois entièrement rénovée et agrandie plus garages », pouvait-on lire sur la fiche détaillée créée pour vendre le domaine.

Depuis la propriété vendue à Austin, on peut apercevoir au loin le mont Owl’s Head.

On retrouve trois demeures à l’intérieur du domaine, dont une « maison pour le gardien » et un chalet « non hivernisé ». La résidence principale compte 23 pièces, parmi lesquelles une cave à vin, une grande salle d’entraînement, quatre chambres à coucher et cinq salles de bain ou d’eau.

Également, le domaine comporte une « grange ronde », un type de bâtiment possédant une valeur patrimoniale exceptionnelle, ainsi que des jardins et des petits lacs.

Chargé de la vente de la propriété, le courtier immobilier Albert Brandt a mis un peu moins de deux ans pour vendre ce « domaine privé d’exception ». D’autres avant lui avaient tenté de dénicher un acheteur pendant des années, mais n’avaient pas réussi. Le vendeur a d’abord demandé 25 puis 20 M$ pour son domaine avant de revoir son prix à la baisse dans les dernières années.

Il s’agirait d’une des plus importantes transactions impliquant une propriété située aux abords du lac Memphrémagog. En 2016 notamment, un domaine de 2,5 hectares se trouvant à Magog a été vendu pour la somme de 13,25 M$. Et, quelques années plus tôt seulement, une autre transaction de plus de 10 M$ avait été observée dans ce secteur.

Contacté par La Tribune, Albert Brandt a indiqué que le marché des demeures luxueuses se porte bien dans la MRC de Memphrémagog. « Il y a plus d’acheteurs même dans le très haut de gamme », a-t-il reconnu.