Les fondateurs de la Maison Nokomis, Marco Vachon et Jonathan L’Heureux, affichent fièrement le logo de la Coupe des nations sur leurs produits.

Une médaille d’or pour la Maison Nokomis

Six mois après sa naissance, l’entreprise Nokomis de Stoke reçoit une première décoration pour son produit alcoolisé à l’érable.

Ses deux fondateurs, Marco Vachon et Jonathan L’Heureux, se réjouissent d’avoir décroché rien de moins que la médaille d’or lors du plus récent concours de la Coupe des nations.

«Nous en sommes à notre première année. L’entreprise a été fondée en décembre. En dedans de six mois, nous recevons une médaille. C’est plutôt rare pour une aussi jeune entreprise», commente M. Vachon à La Tribune.

«Nous espérons que ce prix nous donne une visibilité et nous démarque de la concurrence.»

Marco Vachon et Jonathan L’Heureux, deux amis de longue date, ont lancé leur premier produit, Légende, une boisson alcoolisée à l’érable qui prend la forme d’une liqueur en bouche.

En 2013, le rêve de créer une compagnie a vu le jour. Le projet s’est concrétisé en 2017 pour préparer leurs produits et leur image de marque et en arriver à un premier alcool fortifié. Il a fallu beaucoup d’essais-erreurs et beaucoup de patience pour en arriver au produit.

Le nom de la Maison Nokomis leur est venu de  l’histoire d’un autochtone qui chassait le gibier, mais lorsqu’il a tiré sa flèche, elle a plutôt percé l’arbre. Un liquide sucré s’est alors mis à couler. Il a fait chauffer l’eau, ce qui a donné le fameux produit du terroir, le sirop d’érable.

Les deux hommes d’affaires ont décidé de s’inscrire au concours de la Coupe des nations. «Les tests sont faits à l’aveugle par un jury. Le produit est noté», ajoute Marco Vachon. 

«Quand nous étions en train d’élaborer le produit, nous avions entendu parler de cette compétition. Nous avons voulu tenter notre chance et ç’a bien été.»

Les deux partenaires sont les deux seuls employés de l’entreprise. Des embauches pourraient être faites éventuellement. Ils vendent leurs produits en ligne.

Le produit de la Maison Nokomis est chauffé avec une machine traditionnelle au bois. Avec Légende, les deux épicuriens ont voulu dénaturer le vin d’érable en ne mettant que de l’eau d’érable, donc sans ajouter de raisins ou d’acidité.

Il sera possible d’en savoir plus pour les visiteurs de la Fête des vendanges de Magog dans quelques semaines, car l’entreprise a réservé un espace sous le chapiteau.