C’est dans l’ancien restaurant PFK de la rue du Conseil que la SQDC ouvrira son deuxième magasin à Sherbrooke
C’est dans l’ancien restaurant PFK de la rue du Conseil que la SQDC ouvrira son deuxième magasin à Sherbrooke

Une deuxième SQDC à Sherbrooke

Une deuxième succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) sera implantée à Sherbrooke dans le secteur Fleurimont. Le bâtiment du 665, rue du Conseil, où logeait autrefois le restaurant PFK, a été choisi pour la vente de produits du cannabis même s’il n’est pas situé dans le secteur initialement circonscrit en collaboration avec la Ville pour ce genre d’activité.

Dans les documents rendus publics au conseil municipal mardi, on rappelle que le Comité consultatif sur la légalisation du cannabis avait fait des recommandations pour l’implantation d’une succursale de la SQDC dans un périmètre précis, tenant notamment compte de l’avis de la Santé publique de l’Estrie. 

En utilisant les mêmes critères que pour l’implantation de la première succursale en septembre 2019 au 1681, rue King Ouest, il était proposé d’ajouter un deuxième commerce sur la rue King Est, entre le chemin Duplessis et la 10e Avenue.

La SQDC devait tenir compte de la proximité de l’école secondaire de la Montée. Au final, elle avait déjà ciblé le bâtiment du 665 rue du Conseil, selon les documents rendus publics mardi. 

La présidente du comité de la sécurité publique, Danielle Berthold, a indiqué que la SQDC n’avait pas besoin de consulter la Ville avant son implantation. « C’est une marque de politesse de leur part. » À défaut d’imposer un site en particulier, la Ville aurait néanmoins pu rejeter complètement une nouvelle implantation.

Le comité exécutif de la Ville de Sherbrooke s’est donc tourné vers le comité de la sécurité publique pour obtenir une orientation. Celui-ci a approuvé le choix de la rue du Conseil. 

« Nous nous sommes demandé s’il était nécessaire d’ajouter une deuxième succursale. Ça nous a permis de discuter avec le directeur du Service de police, Danny McConnell, pour connaître les impacts positifs ou négatifs de la première boutique sur la rue King Ouest. Tout s’est bien déroulé. Le Caffucino en face ne s’est jamais plaint. La réflexion aurait pu être différente si nous avions eu des problèmes. Même que M. McConnell nous dit qu’avec la SQDC, ce qu’il y a de bien, c’est qu’on sait ce que les gens consomment. »

Le conseiller Vincent Boutin confirme que les élus de l’arrondissement ont été impliqués dans la démarche. « Notre enjeu majeur était d’être le plus loin possible des écoles. Sur la rue du Conseil, c’est à une bonne distance de l’école Le Ber.

Danielle Berthold

Mme Berthold ajoute que la Ville avait d’abord proposé le site de l’ancienne Brasserie Daniel Lapointe, à la hauteur de la 20e Avenue.

Marc Denault, président de la Société de transport de Sherbrooke, précise pour sa part que la rue du Conseil est desservie pour le transport en commun. « Ce n’est pas parce que le PFK offrait un service à l’auto que ce sera possible pour la SQDC », a-t-il ajouté. 

Le maire Steve Lussier a tenu à préciser qu’il n’est pas un amateur de ces substances, mais qu’il se rallie. « J’ajouterais que nous sommes toujours en attente des redevances du gouvernement fédéral pour l’implantation de la première succursale. Nous avons reçu 318 000 $ sur deux ans du gouvernement du Québec et nous nous en servons pour du matériel et la formation de nos policiers. J’ai parlé avec [la députée] Élisabeth Brière et je m’adresserai à Marie-Claude Bibeau bientôt. »

M. Lussier a ajouté qu’il n’irait pas à la coupe du ruban.

Danielle Berthold ne connaît pas l’échéancier pour l’ouverture de ce nouveau commerce, mais s’attend à voir la bannière accueillir ses premiers clients avant la fin de 2020.