L’événement international Consumer Electronics Show s’ouvre mardi à Las Vegas. Une délégation sherbrookoise sera sur place.

Une délégation sherbrookoise au CES de Las Vegas

Sherbrooke aura pour la première fois une représentation officielle à l’événement international Consumer Electronics Show (CES) afin de promouvoir ses forces dans les technologies de l’information et des communications (TIC).

L’événement annuel s’ouvre mardi à Las Vegas. Sherbrooke Innopole et deux entreprises spécialisées dans les (TIC) feront partie d’une délégation québécoise pilotée par la vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade.

« C’est la première fois que nous aurons une délégation au CES, confirme à La Tribune Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole. C’est la place pour être au courant des nouveautés et des tendances dans le domaine des technologies de l’information. Ça bouge énormément dans cette industrie. »

« Ça fait quelques mois qu’on se prépare. Nous avons été contactés en juillet et nous avons voulu que des entreprises d’ici soient représentées. »  

La délégation du Québec est composée d’une centaine de participants, dont 45 entreprises et organismes. Ces organisations proviennent de différents domaines d’activité, tels que la réalité virtuelle, l’internet des objets, les technologies de l’information et des communications, le transport et la culture, note le gouvernement.

La mission au CES, organisée par Export Québec, a pour objectif de promouvoir la capacité d’innover et la créativité des entreprises et organismes québécois, afin de favoriser le développement d’affaires.

Il s’agit de la plus grande délégation québécoise au CES à ce jour. On souhaite augmenter la visibilité et de faire valoir l’expertise des entreprises québécoises afin d’établir de possibles partenariats.

Le salon Consumer Electronics Show, qui se déroule jusqu’au 12 janvier à Las Vegas, est l’un des événements les plus prisés au monde en matière d’innovation et de nouvelles technologies.

Plus de 4000 entreprises exposent annuellement leurs nouvelles technologies au salon CES et plus de 180 000 professionnels de l’industrie participent à cet événement.

La délégation sherbrookoise sera aussi composée de représentants des entreprises Calimacil Probotik et Exonetik.  

Calimacil s’est fait connaître par ses répliques d’armes de jeux vidéo et du sabre laser à la Star Wars.

Exonetik veut développer des interactions personne-machine révolutionnaires et a comme fondement le développement de produits innovants qui améliorent la vie des gens.

« Nous avons offert à d’autres MRC de la région de faire partie de la délégation », ajoute Mme Fortin.

Josée Fortin

La mission au CES, organisée par Export Québec, a pour objectif de promouvoir la capacité d’innover et la créativité des entreprises et organismes québécois, afin de favoriser le développement d’affaires.
Il s’agit de la plus grande délégation québécoise au CES à ce jour. On souhaite augmenter la visibilité et de faire valoir l’expertise des entreprises québécoises afin d’établir de possibles partenariats.
Le salon Consumer Electronics Show, qui se déroulera cette année du 9 au 12 janvier à Las Vegas, est l’un des événements les plus prisés au monde en matière d’innovation et de nouvelles technologies.
Plus de 4000 entreprises exposent annuellement leurs nouvelles technologies au salon CES et plus de 180 000 professionnels de l’industrie participent à cet événement, mentionne-t-on dans un communiqué de presse.
La délégation sherbrookoise sera aussi composée de représentants des entreprises Calimacil  Probotik et Exonetik.  
Calimacil s’est fait connaître par ses répliques d’armes de jeux vidéo et du sabre laser à la Star Wars.
Exonetik veut développer des interactions personne-machine révolutionnaires et a comme fondement le développement de produits innovants qui améliorent la vie des gens.
«Nous avons offert à d’autres MRC de la région afin de faire partie de la délégation, ajoute Mme Fortin. Nous avions trois entreprises jusqu’à tout récemment, mais il y a eu un changement, ce qui fait que deux entreprises seront représentées.»