Les citoyens inquiets pour l’avenir du boisé Fabi pourront s’exprimer dans une consultation organisée par la Ville qui pourrait se tenir en juin.

Une consultation en juin pour le boisé Fabi

Les citoyens inquiets pour l’avenir du boisé Fabi pourront s’exprimer dans une consultation organisée par la Ville qui pourrait se tenir en juin. Il sera alors question de la rue projetée au milieu du boisé.

Plusieurs citoyens participant à la séance d’information sur les travaux prévus pour désengorger la rue Bertrand-Fabi, lundi, se sont montrés préoccupés pour le boisé. Ils ont aussi insisté pour avoir leur mot à dire avant qu’une décision soit prise.

« Nous n’avons pas l’habitude de travailler en catimini. Des esquisses ont été montrées en 2014, mais entre le moment où elles ont été faites et les travaux, il y a encore des discussions à avoir. Nous nous proposons d’abord d’analyser le dossier avec nos services », a commenté la présidente de l’arrondissement 1, Nicole Bergeron.

Rappelons qu’en raison du développement résidentiel dans le secteur de Rock Forest, il est prévu d’abattre une lisière d’arbres dans le boisé Fabi pour permettre le passage des égouts et de l’aqueduc.

La portion de terrain en question n’appartient d’ailleurs pas à la Ville. En 2014, il était prévu d’asphalter le tronçon, de manière à désengorger la rue Bertrand-Fabi et à offrir une deuxième sortir sécuritaire au quartier à construire à cet endroit.

Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines et du développement durable à la Ville de Sherbrooke, propose de rencontrer les citoyens une fois que plusieurs scénarios auront été préparés.

« À la fin mai ou au début juin, on devrait avoir ces scénarios. À la mi-juin, nous devrions avoir une première rencontre de travail. »

Mme Gravel disait la semaine dernière travailler à vérifier si le lien routier pouvait être éliminé, mais que la présence des égouts et de l’aqueduc ne permettrait pas la plantation d’arbres puisque les racines pourraient endommager les conduites.