La boucherie Face de Boeuf, dont Sylvie Bouffard est copropriétaires, ouvre un point de vente dans le secteur Rock Forest.

Un troisième point de vente pour Face de Boeuf

La boucherie Face de Boeuf ouvre un troisième point de vente en Estrie en quelques années avec la construction d'un magasin dans le secteur Rock Forest.
Après l'acquisition de sa première boucherie en 2010, dans le secteur de Brompton, et moins de deux ans après l'ouverture de son deuxième point de vente à Ayer's Cliff, l'entreprise familiale a investi plus de 600 000 $ pour ce projet.
Le nouveau point de vente est sur le chemin St-Roch Sud, aux abords du carrefour giratoire de l'intersection du Chemin Ste-Catherine dans l'arrondissement Rock Forest-Saint-Élie-Deauville. L'ouverture est prévue pour vendredi.
La boucherie Face de Boeuf s'est dotée d'une vision axée sur l'achat local.
«Nous sommes des producteurs de boeuf, c'est notre expertise», mentionne Sylvie Bouffard, l'une des copropriétaires du commerce.
«Pour maintenir un niveau d'excellence en ce qui concerne les autres viandes et produits que nous vendons, nous nous approvisionnons majoritairement chez les producteurs provenant de la région!»
En plus des produits régionaux, le Face de Boeuf de Rock Forest mettra en vente plusieurs produits complémentaires, comme de la boulangerie, des pâtisseries et des mets cuisinés. «Ce troisième point de vente prendra la forme d'un mini marché. Encore une fois, nos fournisseurs et partenaires proviennent majoritairement de la région, c'est vraiment important pour nous», poursuit-elle.
«Nous encourageons et priorisons des fournisseurs locaux. Nous invitons la population à faire de même.»
L'histoire d'une famille nombreuse
À l'origine producteurs de lait, Alain et Pauline Bouffard, les parents de Sylvie Bouffard, ont acheté les fermes maternelle et paternelle à quelques mois d'intervalle en 1975. On peut donc dire que la famille Bouffard a développé une expertise dans l'agriculture de génération en génération.
C'est en 1992 que le couple a décidé de vendre le quota de lait pour se tourner vers la production de bovin de boucherie, puis en 2008, sur l'élevage en finition. Aujourd'hui, ils sont les fiers parents d'une famille de douze enfants.
«Sur douze enfants, nous sommes dix qui travaillons dans le domaine de l'agriculture dont six au sein même de notre entreprise familiale», ajoute Sylvie Bouffard, dixième de la famille.
En plus de la complicité familiale qui règne parmi eux, la fratrie a développé un modèle d'affaires qui leur permet d'être très compétitifs et de valoriser au maximum les produits vendus. «Comme nous produisons notre propre boeuf, cela permet d'avoir un contrôle sur notre produit, tant à la naissance des animaux que dans les méthodes d'élevage et la nourriture qu'ils mangent, puisque que nous produisons nos propres cultures», poursuit-elle.
L'implantation de sa troisième boucherie s'orchestre avec la possibilité de commander en ligne, précise-t-on dans un communiqué de presse diffusé par Commerce Sherbrooke.