Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’ASTROLab à distance, une initiative de l’ASTROLab du mont Mégantic, a connu un succès monstre dans le dernière année scolaire.
L’ASTROLab à distance, une initiative de l’ASTROLab du mont Mégantic, a connu un succès monstre dans le dernière année scolaire.

Un retour et une reconnaissance pour l’ASTROLab à Distance

Anthony Ouellet
Anthony Ouellet
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le succès phénoménal du projet ASTROLab à distance de l’observatoire du mont Mégantic durant la dernière année scolaire lui permettra de revenir l’an prochain et aura valu à Standish, la firme de communications estrienne derrière la campagne publicitaire du projet, une nomination au gala du concours Idéa.

L’initiative proposait aux enseignants de recevoir gratuitement dans leur classe, de manière virtuelle, des experts en astronomie de l’ASTROLab du mont Mégantic pour répondre aux questions des élèves. 

« Habituellement, les groupes scolaires venaient visiter l’observatoire. Nous offrions aussi le service de questions et réponses virtuellement, mais c’était vraiment moins populaire avant la pandémie », note la coordonnatrice du projet et responsable du service à la clientèle du Parc national du Mont-Mégantic, Marie-Georges Bélanger. 

Pour faire connaître ce programme auprès des enseignants, l’ASTROLab a fait appel à la firme sherbrookoise Standish. Des démarches ont été entreprises par Standish pour promouvoir l’ASTROLab à distance sur Facebook, notamment dans des groupes d’enseignants. 

« Ça n’a pas de sens à quel point on a eu du succès. À un point, on a reçu 100 nouvelles demandes par jour durant deux semaines. C’est le fruit d’un excellent travail publicitaire de Standish et d’un professionnalisme épatant de notre équipe, qui a livré la marchandise jour après jour », souligne Mme Bélanger.

Ce sont au total 600 classes de partout au Québec, mais aussi en France. Le succès était tel que la campagne publicitaire a dû être arrêtée avant la date prédéterminée, car tout était réservé. Devant l’ampleur de la réussite, l’ASTROLab prévoit relancer l’initiative l’an prochain. 

« On va l’offrir de nouveau, cette fois-ci sous formule payante. Avec le déconfinement qui approche, on va aussi réintégrer les visites de groupes scolaires directement à nos installations », confirme Marie-Georges Bélanger. 

Nomination pour un prix Idéa

Cette campagne de publicité a valu à Standish une place parmi les finalistes de la catégorie Résultats d’affaires et stratégie du concours Idéa, concours habituellement dominé par de grandes firmes montréalaises et qui récompense chaque année les meilleurs projets de communication créative au Québec. 

« [...] recevoir cette reconnaissance par des grands de l’industrie n’est que la confirmation que nous faisons bien les choses. Se retrouver parmi des agences travaillant avec des budgets de plus grande envergure est certainement flatteur quant au travail que nous effectuons », a mentionné dans un courriel envoyé à La Tribune le directeur général de Standish, Karl P. Hardy. 

La firme sherbrookoise découvrira si elle remporte le prix Idéa le 16 juin prochain lors d’une cérémonie virtuelle.