L’allée piétonnière qui partirait du parc des Vétérans pour rejoindre la promenade Papineau à Lac-Mégantic serait bordée de roseaux lumineux, selon cette esquisse du projet touristique «Un parc, un lac».

« Un parc, un lac » toujours bien vivant

L’ambitieux projet touristique « Un parc, un lac » est toujours bien vivant à Lac-Mégantic et poursuit ses démarches pour récolter des appuis.

L’étude de faisabilité qui devait être réalisée à l’automne a été repoussée de quelques mois pour laisser le temps aux promoteurs d’établir un protocole d’entente avec la Ville de Lac-Mégantic.

« C’est le statu quo pour le moment, à cause des élections municipales de novembre dernier. Nous allons rencontrer le nouveau conseil municipal bientôt pour présenter notre projet », explique le chargé de projet Mario Morin, de l’organisme Lac en fête.

Si l’accueil est favorable chez les nouveaux élus, l’étude de faisabilité pourrait être lancée à la mi-février, ajoute-t-il.

La mairesse Julie Morin avait déjà mentionné, lors d’une présentation publique du projet en septembre dernier, que si « Un parc, un lac » pouvait contribuer à l’attraction de citoyens et de main-d’œuvre à Lac-Mégantic, il fallait aller de l’avant.

« Un parc, un lac » conviera les visiteurs dans un décor de sons et lumières comportant plusieurs éléments. Le projet inclut une île flottante sur le lac Mégantic qui servirait de scène éphémère et qui serait reliée au quai fédéral par une passerelle. Il est aussi question d’une allée piétonnière animée et bordée de roseaux lumineux qui partirait du parc des Vétérans pour rejoindre la promenade Papineau. Une place des artistes compléterait l’ensemble.

« Le concept n’est pas coulé dans le béton, précise M. Morin. Mais ça prend un projet attractif pour la région. On va s’ajuster selon les commentaires et les résultats de l’étude de faisabilité. On va gérer ça comme le privé; il faut que ce soit lucratif. Il n’est pas question de faire naître un éléphant blanc. »

« Un parc, un lac » nécessiterait des investissements de quelques millions $. Le projet est sur les planches depuis deux ans et quelque 75 000 $ provenant de subventions gouvernementales et de Desjardins ont été investis jusqu’ici.

Le projet devra s’intégrer aux aménagements déjà prévus par la Ville de Lac-Mégantic pour relier le secteur commercial de la promenade Papineau au nouveau centre-ville et au parc des Vétérans.

Cette zone a été divisée en quatre chantiers qui seront mis en œuvre selon l’avancement des constructions mitoyennes, a précisé la mairesse Julie Morin lors d’une assemblée publique plus tôt ce mois-ci.

Ainsi, puisque l’ensemble résidentiel le Concerto a annoncé le début de ses travaux pour le printemps prochain, et une mise en service du bâtiment à la fin de l’été 2018, il faut s’attendre à voir la Ville s’activer pour aménager un stationnement municipal et un premier tronçon de la rue piétonnière au même moment, peut-on lire dans cette présentation.

Pour Mario Morin, cela n’entre pas en conflit avec les aménagements touristiques. « On veut travailler l’allée piétonnière de concert avec la Ville », espère-t-il.

Le Concerto doit abriter 13 logements abordables, un service de garde à horaires atypique et un parc de jeux intérieurs.