Melissa Poulin possède la compagnie Elle FabriQ, confection de sacs réutilisables pour la boîte à lunch.

Un environnement plus écoresponsable, un projet à la fois

La tendance zéro-déchet suit son cours… Mélissa Poulin est d’ailleurs une des personnes ayant embarqué dans l’aventure. Avec son entreprise Elle FabriQ, elle confectionne elle-même des emballages et des sacs réutilisables pour les collations. Ses valeurs environnementales, ce sont quelque 50 exposants qui les partageaient, samedi, au premier Salon de la famille écoresponsable de Sherbrooke.

Faits de tissus recyclés, d’une doublure imperméable et lavables à la machine, les sacs et couvre assiettes réutilisables d’Elle FabriQ ont intéressé bien des curieux.

« Je veux éviter les sacs qu’on jette après une seule utilisation ou la pellicule moulante qu’on jette à la poubelle. En fait, mon objectif premier est de diminuer au maximum les déchets de plastique », précise Mme Poulin, qui fait un beau geste pour l’environnement tout en stimulant sa créativité.

Aidée par sa maman couturière à la retraite, dans son atelier installé dans son salon, elle fabrique ses produits en plusieurs modèles et designs, qui sont disponibles au www.ellefabriq.etsy.com.

D’ailleurs, Mélissa se déplace souvent dans les salons tels que celui organisé à Sherbrooke pour faire connaître sa petite entreprise. Et d’avoir un tel salon dans sa région, elle et plusieurs autres entrepreneurs en sont fiers.

« Je suis super contente que ça existe à Sherbrooke. J’espère que ça va aller en grandissant avec les années », ajoute-t-elle.

Liliane Carvalho et Hélène Boissoneau, en compagnie de la mascotte de l'événement, sont les organisatrices du premier Salon de la famille écoresponsable.

Vu la réussite du Salon de la famille écoresponsable samedi, les instigatrices du projet confirment que l’événement sera de retour l’an prochain.

« On est vraiment contentes, les gens sont heureux des exposants et des conférences qu’on offre. On a vraiment de beaux commentaires », se réjouit Hélène Boissoneau.

La conférence sur le Zéro Déchet, animée par Mme Boissoneau, affichait plus que complet. Les 60 chaises n’ont pas été suffisantes, plusieurs personnes ont écouté debout et d’autres n’ont même pas pu entrer dans la salle.

Ce sont un peu plus de 750 personnes qui ont visité le Salon, installé au local de Sercovie sur la rue du Conseil. Un plus grand espace sera envisagé pour la deuxième édition du Salon.

Les organisatrices pensent aussi offrir un service de garderie l’an prochain, afin de permettre aux parents de bien écouter les conférences, qui portent sur la famille et le style de vie écoresponsable.

« Ce sont tous des exposants qui sont là pour aider au mode de vie écoresponsable. Montrer aux familles que tout le monde peut faire son petit pas pour l’environnement. On a beaucoup d’artisans de produits locaux, des entreprises dans le domaine de la santé et du bien-être, pour faciliter la vie des familles », ajoute Liliane Carvalho.

Les deux femmes insistent sur l’intérêt de la population sherbrookoise pour l’environnement, ce qui rend possible la tenue de l’événement, dont l’entrée est gratuite. Le Salon est majoritairement épaulé par les commanditaires, qui appuient les actions pour une meilleure conscience de l’environnement.

Le jeune Sidjay Duquesne avec la mascotte du Salon, qui animait les enfants.