Un bon départ pour l'Espace du Carmel

DANVILLE — L’Espace du Carmel, cette nouvelle auberge à Danville, est finalement inauguré. Les travaux et démarches pour y arriver ont été laborieux, plusieurs avaient même qualifié les propriétaires d’audacieux de se lancer dans un tel projet. Après avoir redonné une nouvelle vie à l’endroit anciennement connu sous le nom de Carmel de Danville, Patrick Satre et Martine Princens sont heureux de voir que l’auberge roule à merveille, et de dire « mission accomplie ».

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à l’ancienne Académie de Danville, maintenant une auberge de 23 chambres pouvant accueillir 57 personnes, jeudi soir afin de procéder à l’inaugurant officielle de l’Espace de Carmel.

« On a vraiment eu une belle soirée. Toutes les personnes qui ont participé à la construction étaient là. L’architecte, l’entrepreneur, les électriciens, le plombier... Les gens étaient contents de se revoir. Tout le monde a exprimé son enchantement que tout se soit bien terminé et que l’entreprise fonctionne bien. Parce qu’au début, plusieurs avaient des doutes. Ç’a été un financement difficile. Tout le monde était soulagé et fier en même temps, c’était un gros travail d’équipe », exprime la copropriétaire Martine Princens, aussi à la barre du restaurant Le Temps des Cerises.

Voilà déjà quelques mois que l’auberge est en fonction, puis le gérant de l’endroit Charles Lemay ne pourrait être plus satisfait de l’achalandage.

« On est enchantés de la réponse, ça roule au-delà de nos attentes, la bâtisse est tout le temps pleine! » se réjouit-il.

M. Lemay assure qu’au travers du « travail monumental » réalisé pour rendre fonctionnel l’endroit, ils ont respecté le cachet patrimonial et ont gardé l’authenticité d’autrefois.

« Le projet a une vraie personnalité. L’esprit du lieu a été préservé tout en étant remis aux normes actuelles. C’était la satisfaction pendant la soirée d’inauguration. Tout le monde est content du résultat. Et maintenant on a une équipe qui s’occupe de l’opérer, avec Charles. C’est bien parti », ajoute Mme Princens.

L’Espace du Carmel, qui accueille surtout les groupes a d’ailleurs passé le cap des 100 000 $ de ventes depuis son ouverture.

« C’est vraiment un concept qui répond à un besoin. Et tous les clients sont satisfaits, il y en a déjà qui ont réservé pour l’an prochain. On a des atouts que peu d’endroits ont », termine la copropriétaire.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à l’ancienne Académie de Danville, maintenant une auberge de 23 chambres pouvant accueillir 57 personnes, jeudi soir afin de procéder à l’inaugurant officielle de l’Espace du Carmel.