Un nouveau modèle de développement de l’employabilité en Estrie a été dévoilé, mardi, par Stéphane Reynolds, président du c.a. d’Orientation Travail, Sylvie Veilleux, présidente du c.a. de CIME, et Ginette Desforges, présidente du c.a de Pro-Gestion Estrie.

Uma veut aider les travailleurs à se réaliser

Après cinq ans de concertation, les organismes qui œuvrent au développement de l’employabilité en Estrie présentaient, mardi, un nouveau modèle d’action qui inclut l’ajout d’un service de placement assisté nommé Uma.

« Aujourd’hui on présente l’arrimage des différents services qui sont offerts en employabilité dans la région et l’objectif est que ces services soient plus accessibles autant pour les gens qui sont sous-représentés sur le marché du travail que pour les employeurs qui ont besoin de main-d’œuvre. La mise sur pied d’Uma crée huit emplois et une neuvième personne s’ajoutera à court moyen terme à l’équipe, qui est prise en charge par Pro-Gestion Estrie, », explique Ginette Desforges, présidente du conseil d’administration de Pro-Gestion Estrie, qui a travaillé au cours des dernières années avec Orientation Travail, le Centre d’intégration au marché de l’emploi (CIME), Intro-Travail, le CLUB de placement régional, Au Pont de Bois, ébénisterie et Récupex pour mettre sur pied le nouveau modèle de développement de l’employabilité.

Parmi les personnes sous représentées sur le marché du travail qu’Uma aimerait mettre en lien avec des employeurs se trouvent les gens judiciarisés, ceux âgés de plus de 45 ans, les immigrants, les femmes et ceux qui ont un handicap physique ou mental.

« Rappelons que ces candidats aspirent à se réaliser. Ensemble, nous pouvons combattre l’exclusion sociale et professionnelle à laquelle ils doivent faire face. En ce sens, Uma pourra contribuer à diminuer les préjugés des employeurs », précise Mme Desforges, ajoutant que parmi les candidats se trouvent des personnes motivées, fidèles, loyales et responsables envers les employeurs qui leur auront donné accès au marché du travail.

Cette démarche fait suite à l’annonce d’Emploi Québec Estrie en 2011 d’une réorganisation importante des services d’aide à l’emploi et des projets de préparation à l’emploi en vue de suivre l’évolution constante du marché du travail, la diminution de la population active et la baisse de clientèle anticipée.

« Ce nouveau modèle de développement de l’employabilité en Estrie arrive à un moment où la rareté de main-d’œuvre se fait sentir au sein des entreprises évoluant dans certains domaines ou est sur le point de se faire sentir dans d’autres. Ainsi, avec le modèle « Ensemble, pour vous », nous comptons collaborer au dynamisme du marché du travail estrien et à l’enrichissement collectif de notre belle région », note Stéphane Reynolds, président du conseil d’administration d’Orientation Travail et représentant des trois Centres de prestations de services (CPS) en Estrie.

Le nouveau modèle comprend un volet Recherche et Développement. « Ce volet se veut un espace privilégier où se concentrent les efforts de modélisation, de développement et de maintien des expertises d’intervention auprès des clientèles spédiciques. Il servira de soutien au développement continu des outils, des connaissances et des compétences du personnel œuvrant au sein du nouveau modèle d’employabilité », a souligné Sylvie Veilleux, présidente du conseil d’administration du CIME.