Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La PME sherbrookoise Job.Etrouve a su se réinventer en cette pandémie en proposant des offres de télétravail à l’étranger à des gens d’ici.
La PME sherbrookoise Job.Etrouve a su se réinventer en cette pandémie en proposant des offres de télétravail à l’étranger à des gens d’ici.

Télétravailler à l’étranger via Job.Etrouve

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Plusieurs ont pu constater ces derniers mois que le télétravail permet une grande flexibilité. Même d’offrir ses services outre frontière.

Quand une jeune équipe a lancé la plateforme télétravail Job.Etrouve, en 2017, elle n’avait pas prévu l’actuelle pandémie qui a forcé nombre de travailleurs à bosser de la maison.

Le plan d’affaires prévoyait au départ de soutenir des entreprises d’ici à la recherche de talents à l’étranger pour combler des postes, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, explique Azra Hasanefendic, directrice générale.

Depuis 2017, Job.Etrouve est actif dans plus de 23 pays. L’objectif est de rendre le marché de l’emploi canadien accessible aux travailleurs étrangers sans qu’ils aient à quitter leur pays.

Par le fait même, les entreprises ont une alternative pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre sans avoir à débourser des milliers de dollars.

On peut dorénavant classer Job.Etrouve dans la catégorie des entreprises ayant su se réinventer en cette pandémie.

« Nous avons eu des contacts avec des employeurs à l’étranger qui cherchaient du personnel. Par exemple, des entreprises françaises qui cherchaient des Québécois. On s’est dit pourquoi pas les mettre en relation avec des gens d’ici voulant télétravailler avec des entreprises d’ailleurs », dit-elle.

Azra Hasanefendic, directrice générale.

« Notre modèle d’affaires a évolué avec la COVID. Ailleurs, il y a aussi des besoins de main-d’œuvre. »

L’entreprise basée dans le secteur Lennoxville lance un outil permettant de trouver un emploi auprès d’une entreprise à l’international en télétravail. La plateforme sera pleinement opérationnelle à la mi-février, assure Mme Hasanefendic.

Un Québécois pourra avoir la chance de dénicher un emploi outre-mer dans son domaine grâce à cette plateforme, mentionne l’organisation. 

Job.Etrouve s’était fait remarquer en avril 2020 lors de son passage à l’émission dans l’œil du Dragon. 

Les organismes Sherbrooke Innopole et Pro-Gestion de l’Estrie soutiennent son développement.

L’équipe de Job.Etrouve offre des services d’évaluation des candidats pour différentes facettes de leur personnalité. 

« Nous formons les gens, par exemple, pour leur parler des expressions québécoises et des aspects plus culturels de chez nous », note la gestionnaire.  

« Nous offrons des entrevues via vidéoconférence et plus d’assurer des suivis. »

La nouvelle plateforme permettra de se brancher selon si on est en recherche de télétravail ou d’employés à l’étranger. Un babillard permettra d’afficher des postes à pourvoir.