Le conseiller municipal Samuel Côté, la présidente de Via l’attitude, Jessica Mackey, ainsi que le directeur général de Magog technopole, André Métras, ont tous les trois participé, jeudi matin, à la conférence de presse lors de laquelle on a annoncé la création d’un nouveau programme en santé et mieux-être au profit des entreprises du secteur des TIC à Magog.

Technologiques et... actifs!

Un nouveau programme en santé et mieux-être au travail est dorénavant offert aux entreprises du secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) de la région de Magog. Plus de 150 employés, répartis dans une douzaine de PME, auront accès à celui-ci.

Directeur général de Magog technopole, André Métras accueille ce programme avec enthousiasme. « C’est un projet hautement original », lance-t-il, en laissant entendre que l’initiative pourrait aider des entreprises magogoises à attirer et retenir des travailleurs.

Les employés des entreprises participant au projet auront accès à diverses activités qui pourront leur permettre d’améliorer leur forme physique, leur mieux-être de manière générale de même que la conciliation entre leur travail et leur vie personnelle.

« Seules, les petites entreprises n’ont pas accès à une panoplie d’initiatives pour des raisons financières et logistiques, note Jessica Mackey, présidente de Via l’attitude et coordonnatrice du projet. Mais, en travaillant avec la communauté reliée à Magog technopole, nous serons en mesure d’offrir des services qui plairont au plus grand nombre. »

12 % plus productif

Non seulement Via l’attitude développera-t-elle un calendrier d’activités spécifiques, mais elle s’efforcera par surcroît d’inciter les employés des PME ayant adhéré au programme à « bouger et à participer ».

Pour s’assurer de bien répondre aux besoins des employés, une analyse sera d’abord effectuée, après quoi une programmation pour 12 mois sera élaborée et ensuite dévoilée.

« Cette initiative s’inscrit parfaitement dans notre désir de proposer un environnement de travail attractif et sain, qui valorise à la fois l’équilibre de vie, le plaisir, la santé tout en favorisant le développement d’un sentiment d’appartenance fort à la communauté TIC chez les employés », confie André Métras.

Selon des données présentées lors d’une conférence de presse à Magog jeudi, un employé actif serait 12 pour cent plus productif qu’un autre présentant un comportement sédentaire. Des études démontreraient également que chaque dollar investi en santé et mieux-être, au sein d’une entreprise, en rapporte trois.

Chef de la direction chez Boréalis, Patrick Grégoire salue chaudement l’initiative. « C’est vraiment intéressant. Ça a été une évidence de dire oui à ça », affirme-t-il, tout en assurant avoir constaté les bienfaits de l’exercice sur lui-même et certains employés.