Steve Lussier

Steve Lussier enchanté par les Sherby dollars

Le candidat indépendant à la mairie, Steve Lussier, appuie l'initiative les Sherby dollars, programme lancé récemment pour stimuler l'achat local.
S'il est élu maire de Sherbrooke, il entend encourager les efforts économiques issus de la communauté comme cette campagne organisée par ODACE et les commerçants de Sherbrooke.
À peine quelques jours après l'annonce officielle, on sent déjà l'intérêt des commerces de la ville et leur ouverture à accueillir le projet, assure-t-il. Le candidat en profite pour décocher une flèche contre le maire sortant Bernard Sévigny.
« J'ai assisté à la conférence de presse et j'ai été impressionné par l'initiative, dit Steve Lussier dans un communiqué de presse. «On m'avait prévenu de l'arrivée de ce projet, mais je suis enchanté de voir que, sans aucune subvention publique, les commerçants se sont donné eux-mêmes un moyen original pour stimuler la prospérité à Sherbrooke.»
«Ça fait différent des nombreux projets poussés à l'aveuglette par mon adversaire. C'est formidable et c'est exactement ce que je prône pour développer la prospérité de Sherbrooke.» Steve Lussier estime que les vrais acteurs économiques dans la communauté sont les entrepreneurs eux-mêmes. Il croit qu'il faut se mettre «attentivement à leur écoute et être des facilitateurs dans la réalisation de leurs idées et initiatives plutôt que d'imaginer toutes sortes de projets farfelus, sans retour sur investissement ou sans plan d'affaires», comme l'aéroport de Sherbrooke ou Well inc., souligne le candidat.
« J'aime bien mieux encourager et supporter des initiatives qui viennent du milieu que de mettre en place des structures onéreuses qui ne créent pas de nouvelles entrées à la Ville ou dont les résultats sont désastreux, comme Valoris», fait-il valoir.
« La clef pour réussir avec les entrepreneurs, c'est bien plus simple qu'on peut le croire. C'est de se mettre réellement et attentivement à leur écoute. Encore une fois, j'ai constaté l'absence du maire Sévigny lors de la conférence de presse d'ODACE. Pourtant, tous les candidats à la mairie étaient invités. J'ai vu des conseillers municipaux, de nombreux entrepreneurs, des candidats aux élections et des gens d'ODACE, mais aucune trace de Bernard Sévigny.»