La convention collective était échue depuis septembre 2016, chez Tafisa Canada, qui possède la plus grande usine de fabrication de panneaux de particules et de panneaux décoratifs en Amérique du Nord, installée dans le parc industriel de Lac-Mégantic.

Signature d'une nouvelle convention collective chez Tafisa

La convention collective était échue depuis septembre 2016, chez Tafisa Canada, qui possède la plus grande usine de fabrication de panneaux de particules et de panneaux décoratifs en Amérique du Nord, installée dans le parc industriel de Lac-Mégantic.
Après plusieurs séances de négociations, les parties syndicale et patronale en sont venues à une entente de principe, le 17 mai dernier, que les employés ont acceptée en assemblée spéciale lundi. « La nouvelle convention collective aura une durée de cinq ans. Elle prévoit des hausses salariales totales de 11 pour cent, étalées sur ces cinq années, dont 2 pour cent la première année. À la fin du contrat, des ajustements sont également prévus pour les primes de nuit et la contribution de l'employeur au régime de retraite des employés », a indiqué Guy Sénéchal, le directeur des ressources humaines chez Tafisa.
« Cette entente de principe est intervenue avec un excellent ''timing'', si je peux dire, car nous nous apprêtons à souligner, en juin, les 25 ans d'existence de notre entreprise à Lac-Mégantic! »
Réticences du syndicat
Le président du syndicat Unifor unité locale 299 chez Tafisa, Martin Boulanger, a révélé que l'entente de principe a été acceptée à 61 pour cent par les employés, qui avaient des réticences sur un point particulier de décalage de la paye. « L'employeur nous a demandé une semaine de plus pour valider les payes. L'assemblée des employés a quand même reconnu qu'il y avait des bons points, comme une sixième semaine de vacances après 25 ans de service et les augmentations de salaire obtenues », a indiqué M. Boulanger.
« Dans l'ensemble, ça s'est bien passé. Ça a joué du coude à la fin, mais dans l'ensemble, nous sommes relativement satisfaits. Le résultat du vote à 61 pour cent parle de lui-même. »