Le rapport annuel 2017 de Sherbrooke Innopole a été présenté par Pierre Tremblay, président sortant du c.a., Josée Fortin, dg de l’organisme, en présence du maire Steve Lussier.

Sherbrooke Innopole: l’année de tous les records

Des investissements records de 210 M$ ont été faits en 2017 dans les entreprises des filières-clés de Sherbrooke, révèle le rapport annuel de l’organisme dévoilé, mercredi, à l’hôtel de ville.

Et malgré la rareté de la main-d’œuvre qui se fait sentir dans à peu près tous les secteurs d’activités, une hausse de 637 emplois a été observée dans l’ensemble des 653 entreprises des filières-clés pour atteindre 18 803 emplois, un sommet depuis la création en 2009 de l’organisme paramunicipal dédié au développement économique de la ville.
« Ce sont de très bonnes nouvelles. On parle d’un bond énorme de 42 pour cent comparativement aux 147 M$ investis en 2016. Beaucoup de choses ont été mises en place au cours des dernières années pour favoriser ces investissements records telles que Espace-Inc, Espace Labz, le Parc industriel régional », a souligné la directrice générale de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin.
L’ancien record datait de 2015 avec 187 M$, soit 13 pour cent de moins que les sommes investies en 2017.
« Aussi, la rareté de main-d’œuvre force les entreprises à utiliser leur imagination. Plus de 50 pour cent des investissements ont été faits en machinerie et équipements. Un autre 30 pour cent en innovation. Les entreprises s’automatisent pour moins dépendre de la main-d’œuvre », ajoute Mme Fortin, précisant qu’en 2017, plus de 400 entreprises des filières-clés ont fait des investissements, encore un record.
En termes d’emplois, les entreprises des filières-clés ont mieux performé que l’ensemble du Québec avec une croissance de 3,5 pour cent comparativement à 2,2 pour cent.  La filière-clé Industrie manufacturière et fabrication de pointe (toujours la plus importante avec 372 entreprises et 10 042 emplois) et la filière-clé Technologies de l’information (qui représente 105 entreprises et 2087 emplois) sont les deux qui ont créé le plus d’emplois avec respectivement 252 et 245 nouveaux postes. « En proportion, c’est vraiment la filière des TI qui a observé le plus grand gain », note Mme Fortin.


« Du côté des Sciences de la vie, 47 nouveaux emplois ont été créés en 2017. »
Pierre Tremblay

Effectivement le bond d’emplois représente 13,3 pour cent dans la filière TI et 2,6 pour cent pour la filière Industrie manufacturière.
« Sherweb et CGI sont les deux employeurs qui ont embauché le plus de nouveaux employés », a souligné le président sortant du conseil d’administration, Pierre Tremblay, qui a terminé son mandat de trois ans mardi.
Il sera remplacé par l’ancien vice-président du c.a., Alexandre Nault, directeur des opérations chez The Color Group.
« Du côté des Sciences de la vie, qui représente 51 entreprises et 2774 emplois, 47 nouveaux emplois ont été créés en 2017. Soundbite a procédé à la majorité des embauches avec sa trentaine de recrues », a souligné M. Tremblay, ajoutant que dans la filière-clé Micro-nano technologie, qui représente huit entreprises et 903 emplois, Tekna est l’entreprise qui a le plus contribué à la hausse de 78 emplois.
Sherbrooke Innopole a présenté son bilan annuel suivant les trois volets de son plan stratégique, soit Faciliter, Accompagner, Communiquer.
Dans le volet Faciliter, les professionnels de l’organisme ont travaillé sur 76 projets, dont 34 ont été finalisés en 2017. Parmi ceux-ci, notons le lancement du projet J’adopte l’Estrie visant la rétention des étudiants internationaux, issu d’une collaboration avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec.
Dans le volet Accompagner, l’équipe a effectué 503 interventions auprès des entreprises sherbrookoises pour les aider dans leurs projets de démarrage, d’implantation et de croissance. De ce nombre, 188 ont été complétées en 2017, générant des investissements de plus de 139 M$ et la création ou consolidation de 707 emplois.  
Au chapitre du financement, 2,2 M$ ont été investis dans les projets de croissance ou d’innovation de 20 entreprises sherbrookoises par l’entremise de l’un ou l’autre des six fonds de Sherbrooke Innopole, pour des retombées globales frôlant les 125,4 M$. Chaque dollar investi a ainsi généré 56,11 $ en investissement du milieu – un sommet inégalé par le passé.