Sears Canada serait au bord de la faillite

Sears Canada a prévenu mardi par voie de communiqué qu'elle a été incapable d'emprunter autant d'argent qu'elle l'anticipait, ce qui jette «un doute important sur la capacité de la Société à poursuivre son exploitation».
La compagnie a expliqué qu'elle sera en mesure d'emprunter seulement 109 millions $ des 175 millions $ dont elle dit avoir besoin.
Le communiqué précise qu'elle demeure aux prises avec un contexte très difficile, des pertes d'exploitation récurrentes et des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation négatifs au cours des cinq derniers exercices, et elle affiche des pertes nettes depuis 2014.
Selon l'évaluation actuelle de la direction, la trésorerie et les flux de trésorerie prévus liés aux activités d'exploitation ne seront probablement pas suffisants pour acquitter les obligations qui deviendront exigibles au cours des 12 prochains mois.
Au premier trimestre, Sears Canada a encaissé une perte nette de 144,4 millions $ ou 1,42 $ par action, comparativement à une perte de 63,6 millions $ ou 62 cents par action l'an dernier.
Ses revenus trimestriels ont reculé de 15,2 pour cent à 505,5 millions $.
Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 2,9 pour cent au premier trimestre par rapport à celles du trimestre correspondant de l'exercice précédent.