Panolite propose un procédé européen de fabrication de panneaux adapté aux besoins de l'industrie du panneau et du meuble au Québec.

Scission d'entreprise: Panolite devient autonome

LAC-MÉGANTIC - Dans la foulée de l'achat du Groupe Scierie Fernand Rancourt, de Frontenac, par J.M. Champeau inc., de Saint-Malo, une scission d'entreprise a dégagé la division de panneaux légers de ce groupe, assurée depuis huit ans par Panolite de Lac-Mégantic. Celle-ci est devenue une entreprise autonome, rachetée par l'actionnaire Antoine Pansera, également directeur général. Antoine est le fils du fondateur de Panolite, Gilles Pansera.

M. Pansera avait importé un procédé européen de fabrication de panneaux et l'avait adapté aux spécifications et besoins de l'industrie du panneau et du meuble au Québec. 

Lire aussi: J.M. Champeau acquiert la Scierie Fernand Rancourt

Des panneaux 75 % plus légers que la normale en résultent, selon un processus de fabrication à partir d'une cellule de carton ondulé et alvéolé, de style nid d'abeilles, entre deux panneaux de fibres de bois recyclés, produits par Tafisa Canada à Lac-Mégantic même. Le tout est assemblé à l'aide d'une colle polyuréthane à chaud, non toxique, sans urée formaldéhyde, formant des panneaux très écologiques.

De plus, l'effet sandwich de ces panneaux leur confère une force surprenante, malgré leur légèreté, permettant pratiquement tous les usages, avec de multiples avantages.

Ayant produit son premier panneau léger en 2008, Panolite compte maintenant une quinzaine d'employés et a ouvert un quart de travail de soir. L'entreprise est devenue le leader canadien dans son domaine. Avec la collaboration de son principal distributeur, Quincaillerie Richelieu, elle dessert l'ensemble du marché canadien, de même qu'une partie du marché américain.

Toujours sur le qui-vive quant aux avancées sur le plan technologique et du savoir-faire, Panolite est en mesure de desservir des entreprises de classe mondiale. Dans ce contexte d'innovation constante, elle a développé de nombreux produits à haute valeur ajoutée. Un exemple récent : un panneau léger acoustique, portant la marque « Tekboard », a été produit en collaboration avec un important fabricant nord-américain de tissus spécialisés.

« Ce panneau peut servir de séparateur de bureaux, de panneaux muraux et suspendus pour améliorer l'acoustique, en absorbant le son, et se présente en différentes couleurs », conclut Antoine Pansera.