Le futur magasin SAIL commande un investissement de 12 M$ et fera 3800 mètres carrés.

SAIL s’installe à Sherbrooke

Le géant du plein air SAIL confirme qu’il s’installe à Sherbrooke, plus précisément dans le secteur du Carrefour de l’Estrie.

Prévue à l’automne, l’ouverture d’un nouveau magasin va commander un investissement de 12 millions $.

À LIRE AUSSI: Sail s'amène près du Carrefour de l'Estrie

Le 14e magasin de la chaîne aura une superficie de 3800 mètres carrés (41 000 pieds carrés).

Selon Michel Mélançon, vice-président aux ventes et au marketing, on a choisi Sherbrooke parce qu’on sait que plusieurs clients du magasin de Brossard font le chemin depuis l’Estrie pour faire des achats.

« Il y a un bon bassin de clients », dit-il.

« Nous savons que la concurrence est importante à Sherbrooke, mais notre offre et l’équipe de passionnés que nous allons mettre en place feront la différence. »

En prévision de l’ouverture, SAIL organise une opération de recrutement les 8 et 9 août, de 10 h à 19 h, au 3050 du boulevard de Portland (ancien magasin Sears) afin de combler une centaine postes à temps plein et à temps partiel.

On cherche à pourvoir des postes aux caisses et au service à la clientèle, ainsi que dans les différents rayons du magasin.

M. Mélançon convient que l’opération recrutement se fera dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. « Nous savons que c’est pratiquement le plein emploi à Sherbrooke », note-t-il.

« Mais ailleurs où nous avons tenu une opération de recrutement, nous avons pu combler tous les postes en quelques semaines. »

SAIL se spécialise dans la vente d’équipements sportifs pour le camping, la chasse, la pêche et la randonnée.

En décembre dernier, La Tribune révélait que le commerce avait Sherbrooke dans sa mire pour ouvrir un nouveau magasin et qu’il comptait s’installer dans un local vacant de l’ancien Brico-Max au 620, rue Jean-Paul-Perrault. Selon les documents obtenus de la Ville de Sherbrooke, l’entreprise souhaitait démolir les serres existantes pour agrandir le local adjacent à ceux du Village de valeurs, de Jysk et du complexe O-Volt. 

L’entreprise québécoise a été fondée il y a plus de 40 ans et emploie près de 2000 personnes à son siège social de Laval et dans ses magasins du Québec et de l’Ontario.

L’entreprise prévoit poursuivre sa croissance en ouvrant de nouvelles succursales dans les deux provinces et en intensifiant ses activités de commerce électronique, ajoute-t-on dans un communiqué de presse.

L’entreprise détient également l’enseigne Sportium qui compte quatre succursales à Saint-Hubert, à Laval, à Québec et à Kirkland.