Roger Grégoire se lavant les mains au lavabo installé sur la rue Wellington Sud au parc éphémère.
Roger Grégoire se lavant les mains au lavabo installé sur la rue Wellington Sud au parc éphémère.

Royal Pyrotechnie et Événements DS se réinventent avec des stations sanitaires

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Devant une saison estivale incertaine en raison de la pandémie de la COVID-19, les entreprises événements DS et Royal Pyrotechnie de Sherbrooke ont choisi d’innover en se lançant dans la conception de stations de lavage de mains.

« On se réinvente principalement pour conserver nos employés. Nous ne savons pas ce qui va arriver avec les événements de l’été, alors nous voulons être utiles avec la conception et la fabrication de ces stations de lavage de main », explique l’un des propriétaires de Royal Pyrotechnie, Éric Fréchette.

Si un prototype a été livré puis est fonctionnel au centre-ville de Sherbrooke sur la rue Wellington Sud, une troisième génération en acier inoxydable devrait être prête dès mardi. Le concept a été développé avec Dave Soucy, le propriétaire de l'entreprise Événements DS de Sherbrooke.

La solution innovante du nouveau groupe SANI EDS figurera au cœur de plusieurs zones de décontamination mises en place pour protéger les personnes itinérantes et les intervenants des services de première ligne.

« Les stations de lavage sont entièrement autonomes. Elles sont activées avec les pieds. Il peut y avoir diverses options. Nous allons modifier nos usines à Sherbrooke et à Sainte-Pie de Bagot en fonction de la demande. Nous avons des contacts avec des entrepreneurs en construction, mais aussi avec la Ville de Sherbrooke ou le CIUSSS de l’Estrie pour les approvisionner. La première mise en place au centre-ville de Sherbrooke fonctionne très bien depuis deux semaines où elle sert entre autres pour les personnes itinérantes », mentionne Éric Fréchette.

La Ville de Sherbrooke avait annoncé cette initiative la semaine dernière pour permettre aux personnes circulant sur la rue Wellington Sud de se laver les mains à une station d’eau située dans le parc éphémère. 

La Ville avait mentionné qu’une équipe du Service de l’entretien et de la voirie de la Ville de Sherbrooke s’assurera quotidiennement de vérifier la quantité d’eau restante dans le réservoir ainsi que la quantité de produits sanitaires requis.

Propriétaire de Royal Pyrotechnie avec Yanick Roy depuis 2011, Éric Fréchette possède une formation de designer mécanique.

« Durant cette période plus difficile, il faut se réinventer. Nous sommes avant tout des entrepreneurs, alors nous voulons répondre à la demande de ce besoin dans divers domaines », indique Éric Fréchette.  

Royal Pyrotechnie réalise environ 520 événements pyrotechniques chaque année, dont 140 à 150 les 23 et 24 juin.

« Nous ne sommes pas certains que cette période intense pourra avoir lieu cette année. Nous sommes comme toutes les entreprises et attendons les directives du gouvernement. Nous sommes cependant conscients que la situation pourrait être plus difficile cette année dans l’événementiel », signale Éric Fréchette.