Le conseiller Jean-François Rouleau s'impatiente dans le dossier du Costco et déplore que le prix de l'essence demeure élevé à Sherbrooke.

Rouleau s'impatiente dans le dossier du Costco

Le conseiller Jean-François Rouleau s'impatiente dans le dossier du Costco et déplore que le prix de l'essence demeure élevé à Sherbrooke. Au conseil municipal lundi, il a interpellé le maire pour connaître l'état de la situation. Le dossier devrait être étudié au comité exécutif bientôt.
« On se fait interpeller par nos citoyens. On regarde les prix [de l'essence] à Montréal, Drummondville, L'Ange-Gardien. La population de Sherbrooke a des haut-le-coeur. Tout le monde paie ce prix-là. Où en est le dossier Costco qui a été déposé ici en février? Est-ce qu'on a du nouveau? », a interrogé le conseiller.
« Le dossier est en discussion », a répondu le maire Bernard Sévigny. « Il est traité par nos services. Je l'ai dit au président de Costco que nous serions facilitants. Le dossier sera abordé bientôt au comité exécutif. Ça ira forcément au comité consultatif d'urbanisme également.
« Je l'ai dit, je l'ai répété M. Rouleau, l'objectif est de faire aboutir ce dossier. Si ç'a pris tant de temps à faire aboutir le dossier, c'est parce que la demande n'avait pas été soumise aux services de la Ville. Maintenant, elle est en traitement. »