Le Cégep de Sherbrooke occupe le dernier rang d’un classement sur les revenus de recherche accumulés par des institutions collégiales au pays.

Revenus de recherche : le Cégep au dernier rang

Le Cégep de Sherbrooke occupe le dernier rang d’un classement sur les revenus de recherche accumulés par des institutions collégiales au pays.

On évalue les revenus à 1 179 000 $ en 2016, contre 1 125 000 $ l’année précédente. Malgré une hausse de 4,8 %, le Cégep de Sherbrooke est quand même passé de la 49e à la 50e position du palmarès de Research Infosource, qui a été publié le Canada’s Top 50 Research Colleges Liste.

Les revenus de recherche du Cégep de Sherbrooke viennent principalement de son Centre de production intégrée du Québec, connu sous le nom de Productique Québec, un centre collégial de transfert de technologie en production assistée par ordinateur.  

Des cégeps du Québec occupent deux des dix meilleures places de ce classement. Le Cégep de Saint-Hyacinthe domine ainsi les 20 autres institutions québécoises en revenus de recherche en se classant quatrième rang national avec 10,8 M$.

Avec des revenus de recherche de 10 M$, le Cégep de la Gaspésie et des Îles occupait la deuxième place parmi les cégeps et la cinquième place à l’échelle nationale. Le Cégep de Trois-Rivières (11e rang national 6 M$ de revenus de recherche), le Cégep Édouard-Montpetit (12e rang national, 5,7 M$ de revenus de recherche) et le Cégep de La Pocatière (13e rang national, 5,7 M$ de revenus de recherche) complètent le top 5 des institutions québécoises.

Au total, 20 institutions québécoises ont recueilli 37,4 % de tous les revenus de recherche des collèges canadiens, en baisse par rapport à 41,2 % l’année précédente.

À l’échelle du pays, les revenus combinés de la recherche collégiale ont augmenté de 20,2 % pour atteindre 201,7 $ M en 2016, ce qui constitue une très bonne performance. Cependant, les subventions fédérales ponctuelles étaient responsables de la plus grande partie du gain.

George Brown College à Toronto a été le premier sur la liste des 50 meilleurs avec 13,2 $ M de revenus de recherche. 

Les 50 meilleurs collèges ont augmenté leur nombre de partenariats de recherche officiels de 10,5 % à 2845 et leur nombre de projets de recherche achevés de 12,8 % à 2766. Dans l’ensemble, les revenus de recherche ont augmenté dans 33 des 50 institutions.