Au Salon de Los Angeles, un nouveau constructeur, Rivian, a dévoilé un camion complètement électrique, le R1T.

Retour sur 2018: plaques personnalisées, Musk, Rivian, Ghosn, etc.

CHRONIQUE / DERNIER DE DEUX — L’année 2018 aura été marquée par quelques événements qui façonneront peut-être l’avenir de l’automobile. Voici un rappel des six premiers mois de l’année qui s’achève.

JUILLET

Les plaques personnalisées, enfin

Après des années d’attente et des reports, le 27 juillet, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) lançait le programme de plaques personnalisées pour les véhicules du Québec.

Malgré un départ chaotique durant la première fin de semaine — la SAAQ a dû fermer le service momentanément — et un trou administratif qui a été comblé — les réimpressions de bleu à vert lorsqu’on change pour un véhicule électrique —, la société d’État a quand même bien tiré son épingle du jeu. À la mi-décembre, plus de 23 000 plaques personnalisées avaient été approuvées, dépassant le seuil de rentabilité que le gouvernement s’était fixé.

D’autres genres de plaques personnalisées, comme des plaques graphiques, devraient voir le jour dans un avenir rapproché.

AOÛT

Tesla veut «se retirer de la Bourse»

Le 7 août, Elon Musk, le pdg de Tesla annonce dans un tweet qu’il veut retirer Tesla de la Bourse, lorsque son action aura atteint le prix de 420 $.

Pour arriver à ses fins, Musk déclarait alors être en négociations avec un fonds saoudien et d’autres investisseurs.

Trois semaines plus tard, Elon Musk fait un revirement spectaculaire en décidant de maintenir Tesla en Bourse.

Elon Musk, le 18 décembre dernier, alors qu’il dévoilait les débuts d’un réseau de tunnels conçu par une de ses entreprises, The Boring Company, dont le but est de réduire la congestion automobile.

SEPTEMBRE

Une entrevue, joint au bec

Septembre aura été un mois pratiquement à oublier pour Tesla.

D’abord, le 7 septembre, Elon Musk donne une entrevue déjantée, buvant du whisky et fumant du cannabis. Ont suivi une forte baisse du titre en Bourse et des accusations de fraude de la part de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine.

À ce moment, des salariés racontaient même le trouver souvent endormi à leur arrivée à l’usine, où il passe des nuits pour veiller à ce que le groupe atteigne les objectifs de production de la Model 3.

Résultat : selon les termes d’un accord publiés à la fin de septembre par la SEC, Elon Musk doit abandonner la présidence du conseil d’administration de l’entreprise qu’il a fondée. Et Tesla ainsi que Musk ont dû chacun payer 20 millions $US (27 millions $) d’amende. Il a été remplacé à la présidence du conseil d’administration par Robyn Delholm, qui était directrice financière du géant australien des télécommunications Telstra.

Il ne pourra pas reprendre la présidence du conseil d’administration pendant trois ans. Mais Elon Musk est resté directeur général de Tesla et responsable des opérations du constructeur automobile au jour le jour.

NOVEMBRE

Rivian surprend tout le monde

Un nouveau constructeur a causé tout un émoi au récent Salon de l’auto de Los Angeles. Rivian a dévoilé un camion (pick-up) et un VUS complètement électriques, le R1T et le R1S. Ce constructeur américain fondé en 2009 tente «de redéfinir le concept de véhicule pour l’aventure» avec des performances à couper le souffle. Une autonomie de plus de 640 kilomètres et une accélération digne des supervoitures, soit 0 à 96 km/h (0 à 60 milles à l’heure) en trois secondes. Une traction assurée par quatre moteurs électriques qui délivrent une puissance totale équivalente à 750 chevaux (559 kW) et un couple total incroyable de 10 325 livres-pieds (14 000 newtons-mètres).

Le constructeur qui possède quatre installations dans trois États américains (au Michigan, dans l’Illinois et la Californie) accepte présentement les commandes avec un dépôt de 1000 $US (1328 $) des clients des États-Unis, du Mexique et du Canada. Le début de la production est prévu en 2020.

Le prix de détail suggéré prévu du camion R1T est de 61 500 $US (81 715 $) et de 65 000 $US (86 365 $) pour le VUS R1S. Une compétition directe aux versions luxueuses des camions et aux VUS de luxe.

Fouetté par ce dévoilement-surprise, Elon Musk a promis en décembre que son camion tant attendu sera dévoilé dans le courant de 2019. «Je meurs d’envie de faire un pick-up. On pourrait avoir un prototype à dévoiler l’an prochain», avait-il écrit dans un tweet.

Le 19 novembre, Carlos Ghosn, pdg de l’Alliance Renault-Nissan, a été arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations et a été limogé par Nissan, qui a dénoncé son «côté obscur».

Carlos Ghosn, le «roi déchu»

Une histoire qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.

Le 19 novembre, Carlos Ghosn, pdg de l’Alliance Renault-Nissan, a été arrêté à Tokyo sur des soupçons de malversations et a été limogé par Nissan, qui a dénoncé son «côté obscur».

M. Ghosn aurait «pendant de nombreuses années déclaré des revenus inférieurs au montant réel», selon les résultats d’une investigation interne de Nissan menée sur la base du rapport d’un lanceur d’alerte.

Alors qu’il est incarcéré au Japon et démis de ses fonctions de président des conseils d’administration de Nissan et de Mitsubishi, Carlos Ghosn reste pdg de Renault. Le constructeur automobile français n’a décelé aucune anomalie sur ses revenus en France.

DÉCEMBRE

Musk (encore!) et ses tunnels

Peu de temps avant Noël, Elon Musk, sous le couvent d’une autre de ses entreprises, a dévoilé les débuts d’un réseau de tunnels, dont le but est de réduire la congestion automobile.

The Boring Company, une entreprise de Los Angeles qui veut creuser des tunnels munis d’ascenseurs, a fait une démonstration à des journalistes avec une section de tunnel d’un diamètre de 4,2 mètres et d’une longueur de deux kilomètres.  Avec AFP

Sergio Marchionne, le pdg de Fiat Chrysler Automobiles, est décédé le 25 juillet, à l’âge de 66 ans.

+

DISPARUS EN 2018

Parmi les disparations du monde de l’automobile en 2018, notons celle du patron de Fiat et de Ferrari, Sergio Marchionne.

Alors qu’il se préparait à passer le flambeau du groupe Fiat Chrysler Automobile (FCA), qu’il a créé en 2009 en alliant les constructeurs italien et américain, l’Italo-Canadien est décédé d’un arrêt cardiaque, le 25 juillet, à l’âge de 66 ans. Son grand fait d’armes aura été le redressement de l’entreprise italienne pour en faire un mastodonte international après avoir passé 14 ans à sa tête. 

D'AUTRES DISPARUS

Gérard Welter, 31 janvier, 75 ans

Ancien designer chez Peugeot, M. Welter a commencé à 18 ans à travailler pour le constructeur français. Il a notamment créé la Peugeot 205 dans les années 1980 qui a contribué à sauver Peugeot de la faillite.

John Miles, 8 avril, 74 ans

Pilote automobile britannique.

Michel de Bourbon-Parme, 7 juillet, 92 ans

Militaire, pilote automobile et homme d’affaires français.

Bob Jane, 28 septembre, 88 ans

Pilote automobile australien.

David Pearson, 12 novembre, 83 ans

Pilote de NASCAR.

Richard Philippe, 22 novembre, 28 ans

Pilote automobile français.