Annick Leclerc et Catherine Russell devant le local qui accaueillera les boutiques Bebemeghan et Zibou en février 2020.

Quatre mois après un incendie, Bebemeghan relancé dans de nouveaux locaux le 29 février

Quatre mois jour pour jour après avoir été détruit par les flammes, le commerce Bébémeghan sera relancé dans de nouveaux locaux à Sherbrooke.

Le 29 février 2020, la boutique de vêtements recyclés rouvrira ses portes au 4711 du boulevard Bourque avec la boutique Zibou qui partagera le local commercial. Un local deux fois plus grand situé dans la même bâtisse que Gymini.

« Nos deux commerces vont bien s’agencer. Je mise sur la réutilisation de vêtements pour enfants, alors que Catherine Russell fait la confection de vêtements évolutifs. Nous avons la même vision de commerce écologique qui mise sur la réutilisation », explique la propriétaire de la boutique Bébémeghan, Annick Leclerc.

La femme d’affaires, qui a tout perdu le 1er octobre lors de l’incendie du complexe commercial Au pied des tours du boulevard Bourque, a bénéficié d’un élan de sympathie qui lui a permis de remonter un inventaire de vêtements de qualité ainsi que de trouver un local abordable dans le même secteur commercial.

L’évènement organisé par David Gagné de Jack’o et Nadia Savard de la clinique Kinea « On s’unit pour la cause de Friperie Bébémeghan », qui avait eu lieu deux semaines après l’incendie, avait permis d’amasser une grande quantité de vêtements. Plusieurs dons lui ont été acheminés lors des dernières semaines d’aussi loin que les Îles-de-la-Madeleine.

Pas la fin du rêve

Elle a aussi reçu l’aide du groupe Concept, du Maxi, du CPC de l’Aubainerie et de la boutique Bout’chou pour les équipements d’étalage de sa future boutique, dont elle pourra prendre possession le 1er février.

« Au lendemain du feu, je croyais que c’était la fin. Je n’en reviens pas de toute l’aide que j’ai reçue à la suite de l’incendie. C’est vraiment apprécié. Je dois remercier tellement de gens. J’avais perdu ma boutique dans l’incendie, mais je n’avais pas perdu mon rêve », affirme la propriétaire de la boutique Bébémeghan.

Annick Leclerc a accueilli cet élan de solidarité en redoublant d’efforts et de travail afin de relancer sa boutique le plus rapidement possible. Rock moto sport lui offre un emploi qu’elle conjugue à ses efforts de relance.

« Je passe mes soirées et mes journées de congé à trier les vêtements que je reçois. Il y a encore des gens qui me font des dons. Il reste un bout de chemin à faire pour rejoindre l’inventaire que j’avais, mais je suis très contente de ce que je pourrai offrir à ma clientèle. Je vais aussi redémarrer mon site web de vente en ligne en même temps que la boutique », mentionne Annick Leclerc.

En plus de la boutique Bébémeghan, le bar l’hypertaverne Le Réservoir, la boulangerie artisanale Les fantaisies de Chaud pain, le studio de tatouage Operatorium, la clinique auditive Annie Dumontier, l’entreprise de plats à emporter Les plats de Charlotte et le studio de beauté Glam ont tous été détruits par ce violent incendie.