La Ville de Sherbrooke prévoit toujours investir environ 25 M$ dans le projet Quartier Well Sud, notamment pour les infrastructures souterraines, le stationnement et la décontamination. On prévoyait initialement une livraison du projet au début de 2021.

Quartier Well Sud : le dossier avance à pas de géant, dit Lussier

SHERBROOKE — Le maire de Sherbrooke est confiant que l’ouverture des propositions concernant le projet Quartier Well Sud, reportée au 8 janvier, réserve de belles surprises. Selon lui, la revitalisation du centre-ville avance à « pas de géant ».

« Le report de l’ouverture des propositions est une belle nouvelle selon moi, affirme M. Lussier. S’il y a eu un report, c’est parce que des promoteurs nous l’ont demandé et non pas nos services. C’est signe qu’il y a bel et bien un intérêt. »

Lire aussi: Well Sud reporté de deux mois

Le Quartier Well Sud reçoit l’appui du milieu

Le maire de Sherbrooke a partagé son enthousiasme par rapport au projet Well Sud à l’occasion d’une entrevue avec La Tribune, portant sur sa première année à la tête de la Ville.

« En campagne électorale, j’avais promis un moratoire sur Well inc. et c’est ce que j’ai fait. Je voulais revoir tout le processus pour y inclure les organismes communautaires et monter un comité de revitalisation. Je l’ai également fait. On avance à pas de géant », assure M. Lussier.

Rappelons que la Ville prévoit toujours investir environ 25 M$ dans le projet, notamment pour les infrastructures souterraines, le stationnement et la décontamination. On prévoyait initialement une livraison du projet au début de 2021. Un appel de propositions avait été lancé en juillet.

« Ce qui est important, c’est que la revitalisation du centre-ville bouge, et ce, quoiqu’il advienne de l’appel de propositions. Je ne veux pas juste une revitalisation de la portion sud de la Wellington, mais de tout ce secteur. Il faut que ça devienne un milieu de vie attractif et je crois qu’on va réussir », affirme M. Lussier.


« Mais moi, si j’étais promoteur, je serais très fier de dire que je travaille à la revitalisation du centre-ville. »
Steve Lussier

N’y a-t-il pas une crainte que la reconstruction du pont des Grandes-Fourches et le réaménagement du territoire immédiat soient plus intéressants pour les promoteurs que la revitalisation de la Wellington Sud?

« Je ne crois pas. Il faut voir ce tronçon dans son ensemble. Mais moi, si j’étais promoteur, je serais très fier de dire que je travaille à la revitalisation du centre-ville. Je crois qu’ils ont tout intérêt à cibler cette partie. Mais que ça se passe d’un côté comme de l’autre de cette rue, il faut réactiver cette partie de la ville », soutient M. Lussier.

Et advenant qu’il n’y ait aucune proposition pour Well Sud?

« Ce sera un message pour la Ville de revoir nos demandes. Mais nous ne sommes pas rendus là », rassure M. Lussier.