Éric Laroche, vice-président du Groupe Laroche, a dévoilé les détails du projet Quartier Portland en présence du maire de Sherbrooke, Steve Lussier, et du vice-président relations publiques chez Benny&Co, Yves Benny.

Quartier Portland : 50 emplois dès l’été pour la phase 1

Le Quartier Portland accueillera, à terme, entre 12 et 20 commerces et permettra la création d’environ 350 emplois. Le nouveau projet commercial du Groupe Laroche, situé à l’intersection des boulevards Industriel, Portland et René-Lévesque, nécessitera un investissement de 15 à 18 M$.

La première phase du projet, qui représentera un investissement de 5 M$ et créera une cinquantaine d’emplois, sera terminée à la fin de l’été 2018. Elle comprend la construction de deux bâtiments d’une superficie totale de 11 000 pieds carrés.

La rôtisserie Benny&Co ainsi qu’une station-service Ultramar avec un dépanneur Marché Espress et un lave-auto y prendront place. Deux locaux sont encore disponibles.

« Le Quartier Portland est situé stratégiquement dans un quartier en plein essor. La forte croissance de la population du secteur au cours des dernières années et la perspective d’ajout éventuel de 1600 unités d’habitation à proximité, ainsi que le développement soutenu du parc industriel de Sherbrooke, confirment le grand potentiel commercial du projet », a expliqué en conférence de presse le vice-président du Groupe Laroche, Éric Laroche, ajoutant que le nouveau pôle commercial bénéficiera d’un marché potentiel à proximité de 33 540 résidants, de 8500 travailleurs dans un rayon de 8 kilomètres et d’un achalandage de plus de 42 000 voitures par jour.

Plusieurs membres de la famille Benny, qui ouvriront une deuxième rôtisserie à Sherbrooke, s’étaient déplacés pour le dévoilement des détails du projet. « Il s’agit du deuxième projet que nous réalisons avec le Groupe Laroche et nous en sommes très heureux », a mentionné Yves Benny qui a profité de l’occasion pour raconter l’histoire d’amour entre sa famille et le monde avicole soulignant au passage que c’est un Benny qui a ouvert en 1965 Le Roi du Coq Rôti de la rue Camirand.


Les consommateurs pourront accéder aux commerces par trois accès.
Éric Laroche

Demande élevée

Les autres phases du projet permettront d’ajouter quatre ou cinq bâtiments dont la superficie totale pourrait atteindre 73 000 pieds carrés. L’implantation d’une bannière du secteur de l’alimentation et l’aménagement de bureaux sont aussi prévus. L’étude de marché du Groupe Laroche démontre également une demande élevée pour des commerces offrant des aliments spécialisés ou des services médicaux de même que pour des pharmacies, des restaurants, des bars et des microbrasseries.

« Les consommateurs pourront accéder aux commerces par trois accès dont deux compteront, à terme, des feux de circulation pour assurer la fluidité du trafic. Le Quartier Portland sera également accessible par le transport en commun », a souligné M. Laroche.

Le maire de Sherbrooke a assisté à la conférence de presse. « Une ville devient prospère quand tous les acteurs économiques sont actifs et dynamiques. Quand j’ai vu les gens du Groupe Laroche dans mon bureau venir s’exprimer pour plusieurs projets, pour moi ça vient me chercher, car tout ça mène à des emplois et c’est ce qu’on veut à Sherbrooke, des emplois. Oui, il y a des processus à suivre, mais soyez certains que je vais vous accompagner le plus rapidement possible pour réaliser vos projets », a déclaré Steve Lussier.

Le Quartier Portland accueillera, à terme, entre 12 et 20 commerces et permettra la création d’environ 350 emplois. Le nouveau projet commercial du Groupe Laroche, situé à l’intersection des boulevards Industriel, Portland et René-Lévesque, nécessitera un investissement de 15 à 18 M$.