Production de cannabis : le Cégep s’associe à MYM

Le Cégep de Sherbrooke s’associe avec l’entreprise canadienne MYM Nutraceuticals pour offrir de la formation en production de cannabis.

Une entente de partenariat vient d’être signée et prévoit le développement d’activités de formation à l’intention du personnel de l’entreprise qui travaillera à la production de cannabis à des fins médicales.

Lire aussi: Cannabis médical : coup d’envoi du projet de 200 M$ à Weedon

En vertu de cette entente, MYM Nutraceuticals entend retenir les services exclusifs du Centre de formation continue du Cégep de Sherbrooke pour développer et offrir de la formation sur mesure et des programmes d’études menant à une attestation d’études collégiales (AEC) dans le domaine de la production, de la gestion agricole et des techniques de laboratoire rattachées à la production du cannabis à des fins médicales.

L’entente est valide pour cinq ans soit du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2023, annonce-t-on par voie de communiqué. Pour sa part, l’entreprise mettra à la disposition du Cégep des ressources physiques et techniques à Weedon dans le futur CannaCentre pour y tenir des activités de formation.

MYM Nutraceuticals annonçait la semaine dernière le début des travaux de son projet de construction de 15 serres de 100 000 pieds carrés de cannabis à des fins médicales à Weedon, dans le Haut-Saint-François. Ce projet d’investissement de 200 millions de dollars créera 400 emplois directs.

Le projet entend aussi mettre en chantier dans un avenir rapproché la construction d’un bâtiment multifonctionnel où il y aura notamment un centre de recherche, un centre de formation pour son personnel, un musée, un hôtel, un restaurant et une clinique médicale.

Pour la directrice générale du Cégep, Marie-France Bélanger, ce partenariat cadre avec la raison d’être de l’établissement d’enseignement. « En nous associant à cet important projet de développement socioéconomique de la MRC du Haut-Saint-François, nous mettons à contribution notre expertise en matière de formation», explique-t-elle.

«Une démarche qui s’intègre dans l’un des volets de notre mission, soit de répondre aux besoins de notre région et de soutenir les entreprises dans leurs projets d’avancement. »

Éric Fernet, directeur de la formation continue et des services aux entreprises, ajoute que ce modèle d’entente coïncide avec l’orientation prise par le Centre de formation continue. «Considérant les besoins importants de main-d’œuvre actuellement, nous axons davantage notre offre de services sur la formation de personnes dans leur milieu d’emploi, ceci afin de répondre à la fois aux besoins des individus et des entreprises», dit-il. 

«Nous privilégions ainsi des modes de formation agiles et efficaces, des formules sur mesure ou clé en main, permettant un parcours qualifiant. »

Sur la photo, de gauche à droite, à l’avant : Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke, Erick Factor, président du conseil d'administration de MYM, Rob Gieti, chef de direction chez MYM; à l’arrière : Éric Fernet, directeur de la formation continue et des services aux entreprises au Cégep, Fabian Garcia, chargé de projet pour MYM.

Pour le chef de direction de MYM Nutraceuticals, Rob Gietl, la signature de cette entente avec le Cégep de Sherbrooke s’inscrit dans la volonté de son entreprise de développer la main-d’œuvre tout en faisant appel aux ressources éducatives du milieu.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur le Centre de formation continue du Cégep de Sherbrooke pour développer des formations adaptées à l’intention de nos futurs employés, notamment dans le cadre de programmes d’études menant à un AEC», souligne-t-il.

En mars dernier, on apprenait que le Cégep de Sherbrooke était à élaborer une formation sur la culture du cannabis.

Rappelons qu’à Sherbrooke, Cannasher doit construire un centre de production de cannabis médical dans le parc scientifique de Sherbrooke. L'entreprise est membre du consortium Vallée verte, dont l'un des objectifs est de faire de la région un pôle scientifique et commercial.

Toujours à Sherbrooke, Neptune a réorienté ses activités (auparavant concentrée dans la production d'huile de krill) pour se tourner vers le cannabis, pour s'intéresser à la production d'huile de cannabis.