Près de 200 personnes ont profité d'un événement de recrutement organisé mercredi à Sherbrooke pour poser leur candidature au CIUSSS de l'Estrie-CHUS.  Marie-France Lapointe est une agente de gestion du personnel du service Attraction et dotation pour les soins infirmiers qui a répondu aux questions des visiteurs.

Plus de 350 postes à combler au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS mène ces jours-ci une opération de recrutement de personnel d'une ampleur rarement vue jusqu'à maintenant.
Plus de 350 postes sont à combler dans tous les secteurs d'emplois, qu'on parle de soins infirmiers, bien sûr, mais aussi de personnel de bureau et de préposés aux services alimentaires et à l'entretien ménager.
« Nos besoins sont très grands, explique Adréanne D. Laganière, chef de service Attraction et dotation à la Direction des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques. Nous sommes à l'affût de tous les gens qui ont envie de travailler chez nous. »
Pour la première fois depuis la création du CIUSSS de l'Estrie-CHUS le 1er avril 2015, l'établissement de santé a tenu un salon de l'emploi mercredi à Sherbrooke où en un peu plus de cinq heures, près de 200 personnes sont venues poser leur candidature.
« Nous sommes très satisfaits des retombées. C'est une belle première qu'il faudra répéter », commente Mme Laganière.
Les gens qui n'ont pas pu se présenter à cet événement peuvent néanmoins postuler « le plus tôt possible » via le site internet du CIUSSS de l'Estrie-CHUS (www.santeestrie.qc.ca).
Plusieurs emplois sont à combler pour l'été, mais des travailleurs pourraient entrer en poste plus rapidement s'ils sont disponibles, indique Mme Laganière.
Et la majorité des travailleurs pourront continuer à travailler l'automne venu, quoiqu'on invite aussi les étudiants à postuler.
Pour expliquer ce besoin accru de main-d'oeuvre, Mme Laganière pointe le vaste territoire du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, qui va maintenant de Lac-Mégantic à Granby et qui chapeaute 100 installations, ainsi que le « développement, la réorganisation et l'ouverture de nouveaux services ».
Dans le détail, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS a ouvert une centaine de postes de bureau, entre 100 et 150 postes dans le secteur de l'entretien et des cuisines, et une centaine de postes de préposés aux bénéficiaires et d'auxiliaires en santé et services sociaux, partout sur son territoire. Les conditions et les exigences sont détaillées sur le site internet.
Pour ce qui est des infirmières, précise par ailleurs Mme Laganière, leur recrutement se fait en continu.
Outre l'événement de mercredi, la direction des ressources humaines prévoit déployer d'autres stratégies de recrutement d'ici le début mars.
Le CIUSSS de l'Estrie sera « probablement » présent, comme par les années passées, au Salon priorité emploi de l'Estrie ce printemps, précise Mme Laganière, même si c'est « un peu tard » pour ses besoins. L'édition 2017 du Salon priorité emploi aura lieu les 17 et 18 mars.