Le nouveau pdg d’Owl’s Head, Pierre Bourdages, a vu apparaître un « engouement » pour la station de ski ces derniers mois.

Owl’s Head sur une lancée

La station Owl’s Head a connu ses meilleurs moments de la saison hivernale 2018-2019 au cours des dernières semaines. Satisfait dans l’ensemble de l’achalandage sur les pistes cet hiver, le grand patron de la station, Pierre Bourdages, annonce le remplacement d’un des quatre télésièges de la montagne durant les prochains mois.

« On a connu une excellente semaine de relâche québécoise et de bonnes journées pendant celle des Ontariens aussi, confie M. Bourdages. En plus, on a eu un très bon mois de février. Les températures qu’on a eues récemment nous ont évidemment aidés. »

Le président-directeur général de la station Owl’s Head affirme avoir vu apparaître un « engouement » pour cette montagne ces derniers mois. « Les gens voient par exemple le travail qu’on a fait sur les pistes et au chalet », affirme-t-il.

Lorsqu’on lui demande de comparer la présente saison avec les précédentes, il doit cependant admettre qu’il ne possède pas tous les chiffres des années antérieures. Rappelons à ce sujet qu’Owl’s Head appartenait jusqu’à récemment à la famille Korman, laquelle a vendu la montagne à un nouveau groupe de propriétaires, dont fait partie l’homme d’affaires Michael Zakuta.

Si les résultats des dernières semaines sont encourageants, le début de la saison de ski avait été plus difficile à Owl’s Head. La station a commencé à recevoir les skieurs tardivement, en décembre. Et, comme ses concurrentes dans la région, elle a été confrontée à des conditions météorologiques parfois peu invitantes pour les skieurs en janvier.

Par ailleurs, Pierre Bourdages confie qu’il reste une épaisse couche de neige sur la montagne. Il entrevoit donc les prochaines semaines avec optimisme. « J’aimerais qu’on puisse fermer seulement le 15 avril », note-t-il, en soulignant que le traditionnel HOOT, un événement annuel créé par la famille Korman, se tiendra le 30 mars.

Investissement de 3,5 M$

Après des investissements dépassant les 12 millions $ en 2018, la station injectera environ 4 M$ dans deux projets ayant pour but d’améliorer l’expérience globale de sa clientèle en 2019.

La remontée débrayable située sur le flanc est de la montagne sera ainsi remplacée et de nouveaux équipements d’enneigement seront ajoutés à des endroits stratégiques.

M. Bourdages est forcé d’admettre que la nouvelle « chaise du lac » ne sera pas aussi rapide que l’ancienne. Mais il estime que les skieurs seront tout de même bien servis par le nouvel équipement. « Le télésiège actuel a une vitesse de 3 mètres à la seconde alors qu’on en aura une de 2,5 avec celui qu’on installera. Ce n’est pas une énorme différence. »

À court ou moyen terme, Owl’s Head dévoilera plus de détails concernant ses projets sur le plan immobilier. La montagne prévoit notamment la construction de plusieurs dizaines de chambres d’hôtel, mais ses propriétaires continuent à analyser les possibilités qui s’offrent à eux en matière de développement hôtelier.

« On a 750 acres de terrain et on veut identifier de façon plus précise ce qu’on fera sur ces terres. On est en train de préparer un plan directeur et on a des rencontres avec la municipalité de Potton pour discuter de nos projets. Ça se passe bien », explique Pierre Bourdages.