Orford et Owl’s Head cessent leurs activités

Les stations de ski alpin estriennes Mont-Orford et Owl’s Head ont cessé leurs activités de glisse dimanche à la suite du mot d’ordre lancé par le gouvernement du Québec pour contrer la propagation du coronavirus.

Les deux stations récréotouristiques ont donc suspendu leurs opérations pour une durée indéterminée. Leur service à la clientèle demeure toutefois sera accessible.

Les deux organisations disent vouloir préserver la santé, la sécurité et le bien-être de leurs clients et employés. Elles promettent de suivre l'évolution de la situation de près et  informer la clientèle sur leurs différentes plateformes.

L’Association des stations de ski du Québec (ASSQ) indique être demeurée en relation constante avec les représentants de la Direction de la Santé publique du Québec, le ministère du Tourisme, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et la cellule de crise mise en place par les partenaires de l’industrie, ce qui a permis d’adapter les opérations des stations en fonction des directives émises jusqu’à aujourd’hui.

« Nous comprenons parfaitement la situation.  Notre industrie est solidaire dans la gestion de la crise actuelle et nous croyons que la priorité doit être la santé du public »,  a déclaré Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec, dans un communiqué de presse.

« Nous sommes conscients que cette décision fragilisera la santé financière de l’industrie et aura un impact important sur les 33,000 personnes qui travaillent dans notre secteur. Nous sommes confiants que les autorités gouvernementales apporteront le soutien nécessaire aux nombreuses familles et chefs d’entreprises affectés par cette décision », a précisé M. Juneau.

La Sépaq ferme

La Sépaq cesse d’offrir tous ses services à compter de ce lundi dans l’ensemble de ses parcs nationaux, ses réserves et ses établissements touristiques. Les territoires demeurent accessibles, mais aucun service n’est offert. En Estrie, cela touche notamment le parc national du Mont-Orford et le parc national du Mont-Mégantic.

Le paiement du droit d'accès peut se faire en ligne ou à une borne d'autoperception à l'entrée du parc national.

Toutes les personnes affectées par l’annulation d’activité ou d’un séjour seront contactées par téléphone ou par courriel, écrit la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) dans un communiqué diffusé dimanche soir.

« Seules les personnes qui ont un séjour en hébergement en cours sont autorisées à le terminer. Elles peuvent l’écourter si tel est leur souhait », indique-t-on.