Entourée de son fils Clovis Boutin et de son conjoint Michel, qui lui donnera un bon coup de main, Audray Goyette assurera la fonction de directrice générale du Golf des Écossais.

Nouvelle administration au Golf des Écossais

 Le Golf des Écossais sera ouvert ce printemps.

Avec sa conjointe Audray Goyette comme directrice générale, Michel Boutin s’occupera du terrain de golf situé sur le chemin des Écossais. « Les nouveaux propriétaires [du terrain] nous ont rejoints. Ils voulaient qu’on s’en occupe. Au début, je croyais que c’était juste pour l’entretenir », dit celui qui prend soin des clubs de golf de Richmond, de Milby et d’East Angus. 

« Je prends également soin du gazon de 100 résidences! » ajoute M. Boutin, qui aura probablement un été occupé.

« Je n’avais pas vu ça arriver, partage pour sa part Audray Goyette. J’ai beaucoup d’expérience à l’extérieur pour l’entretien, comme entretenir les verts et couper l’herbe. »

L’objectif de la nouvelle DG est simple : attirer le plus de gens possible. « On veut aussi attirer les écoles primaires et secondaires. Les professeurs peuvent donner des cours. Les jeunes, après 18 trous par-3, ne seront pas tannés », explique-t-elle, ajoutant que le trou le plus long est d’environ 150 verges.

Long parcours

Contrairement à son nouveau terrain, Michel Boutin a un long parcours. Il a commencé à travailler sur les terrains de golf à 15 ans avec son oncle Marcel Boutin, qui était bien connu dans le monde du golf en Estrie. 

« J’ai fait environ 20 ans avec lui à Milby, rappelle-t-il. Ici, on va tenter d’augmenter la vitesse des verts. Je sais qu’ils ont fait un beau travail dans les dernières années, car ils sortent très beaux. Si on peut améliorer les défis, les gens vont être attirés pour pratiquer leurs coups d’approche. »

Ouverture bientôt?

S’il a l’autorisation, le couple aimerait ouvrir son champ de pratique mardi ou mercredi prochain. Cependant, la COVID-19 pourrait retarder ce plan. « Si on peut ouvrir, on va demander aux gens de se désinfecter les mains en entrant. On va aussi désinfecter toutes les balles au fur et à mesure et tous les bâtons le seront aussi. Il y aura une distance de deux mètres entre chaque tapis », assure M. Boutin.

Les prix des paniers de balles resteront à peu près les mêmes. Les membres verront leur abonnement augmenter d’une dizaine de dollars.

De l’équipement sera encore vendu sur place. Le couple aimerait racheter des bâtons usagers pour la revente.