Des travaux majeurs seront réalisés au centre-ville de Magog en 2019. On aperçoit sur la photo la présidente du comité de revitalisation du centre-ville, Nathalie Pelletier, la conseillère en communication Bianca de Lafontaine, l’ingénieur Michaël Laguë ainsi que la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm.

Nouveau centre-ville de Magog : des impacts pour les commerçants?

MAGOG — Quel sera l’impact sur les commerçants des travaux prévus au centre-ville de Magog en 2019? La Ville de Magog n’a pas tenté de chiffrer cet impact, mais elle a l’intention de supporter les commerces du mieux qu’elle le pourra.

« On n’a pas évalué la baisse d’achalandage possible pour les commerçants, reconnaît la mairesse Vicki-May Hamm. Ça peut tellement varier. On a regardé ce qui s’est fait ailleurs, dans des circonstances semblables, et certains ont eu des difficultés alors que d’autres ont moins été touchés. On s’est inspiré d’expériences vécues à divers endroits pour se préparer. »

À lire aussi: Magog dévoile les images de son centre-ville [PHOTOS et VIDÉO]

Les travaux planifiés s’échelonneront entre mai et décembre 2019. Estimés à plus de 20 millions $, ils permettront de reconstruire entièrement un tronçon de la rue Principale, d’enfouir les fils accrochés aux poteaux téléphoniques au centre-ville et de réaliser divers aménagements additionnels.

La fermeture temporaire d’une partie de la Principale risque de faire mal à plusieurs commerçants magogois en 2019. L’accès aux commerces sera non seulement moins facile, mais le stationnement en bordure de cette artère, au cœur de la ville, sera interdit.

« Il faut faire attention quand on dit que les gens ne pourront pas stationner près des commerces, nuance Vicki-May Hamm. Des stationnements, dont celui au parc des Braves par exemple, continueront d’être accessibles durant les travaux. Les voitures ne seront pas dans la rue directement en face des boutiques et des restaurants. Toutefois, les gens n’auront pas à marcher beaucoup pour se rendre où ils voudront. »

Pour éviter des problèmes de circulation au centre-ville, la Ville de Magog limitera l’accès à la rue Saint-Patrice, une artère parallèle à la Principale. Seule la « circulation locale » aura ainsi le droit de rouler sur celle-ci. On prévoit également inviter les automobilistes à emprunter un détour par la rue Bowen pour traverser la ville d’est en ouest ou vice versa.

La Ville s’efforcera d’informer le mieux possible la population pendant toute la durée des travaux. On tentera aussi de faire en sorte que le centre-ville demeure accueillant et on mettra en branle diverses stratégies pour attirer la population au cœur de la ville.

Possédant un commerce au centre-ville de Magog, le chocolatier Alain Vanden Eynden assure qu’il n’est pas inquiet malgré les travaux prévus. « C’est un mal nécessaire, je trouve. La Ville fera ce qu’elle peut pour réduire les impacts. Je pense que c’est maintenant aux commerçants de travailler ensemble pour fidéliser la clientèle même quand le chantier sera en cours », soutient-il.