Les bonnes performances de Neptune s’expliquent par la mise en service d’un nouvel équipement à l’éthanol froid, qui permet de traiter 170 000 kg de biomasse, contre 30 000 pour la technologie à base de CO2.

Neptune prête pour sa troisième phase

Neptune Solutions Bien-être devrait atteindre un taux de production annuel de 200 000 kg d’huile de cannabis d’ici le mois de novembre, si bien qu’elle pourra lancer sa troisième phase de croissance dès le mois de décembre. Son objectif sera alors d’atteindre une capacité d’extraction annuelle de 1 500 000 kg à partir du printemps 2020. Plusieurs embauches sont prévues.

« Nous sommes convaincus qu’avec une telle production, nous nous inscrivons parmi les leaders en extraction et purification du cannabis au Canada », explique Martin Landry, chef du développement corporatif et stratégie chez Neptune.

Les bonnes performances de Neptune s’expliquent par la mise en service d’un nouvel équipement à l’éthanol froid, qui permet de traiter 170 000 kg de biomasse, contre 30 000 pour la technologie à base de CO2. 

« Il s’agit d’un pas de plus dans la transition de l’entreprise de son ancienne expertise en production d’huile de krill vers le cannabis », ajoute M. Landry.

Cette transition avait commencé en 2017. Elle a été suivie de l’obtention d’une licence pour l’extraction de l’huile au début de l’année 2019. L’autorisation pour la technique à l’éthanol à froid est pour sa part arrivée en juin.

« Tout ça devrait avoir un impact matériel sur nos revenus », mentionne Martin Landry, précisant que l’entreprise compte trois clients majeurs.

« C’est un gros accomplissement, mais ce n’est pas fini. L’expansion de Neptune continue. Nous espérons lancer la phase 3 du développement en décembre. Aujourd’hui, nous avons multiplié par sept notre capacité et à partir de décembre, nous la multiplierons à nouveau par sept. Nous pourrons utiliser nos anciens équipements de production d’huile de krill. Ce sont des équipements que nous possédons déjà. »

S’il n’y a pas de plan d’expansion de l’usine sherbrookoise pour le moment, des embauches seront nécessaires. En septembre seulement, ce sont 25 nouveaux employés qui se sont ajoutés. « Nous sommes en croissance rapide. Plusieurs postes sont ouverts, donc des ingénieurs, des chimistes et des opérateurs. »

La troisième phase lancée en décembre doit obtenir l’approbation de Santé Canada, une approbation espérée pour le printemps. 

Neptune Solutions Bien-Être se spécialise dans l’extraction, la purification et la formulation de produits de santé et de bien-être.