La MRC de Memphrémagog entreprend une démarche de personnalité territoriale avec le concours de la firme Lacosta communication, représentée ici par sa présidente, Louise Côté. Sur cette photo, Mme Côté est en compagnie de Jacques Demers et de Jean Hogue, respectivement préfet et directeur du développement économique de la MRC de Memphrémagog.

Memphrémagog veut mieux se connaître

La MRC de Memphrémagog veut mieux définir son identité et faire ensuite découvrir ses forces au reste du monde. Elle a donc entrepris une « démarche de personnalité territoriale », dont l’objectif avoué est de stimuler son économie.

Dans le cadre de la démarche qu’elle amorce, la MRC de Memphrémagog sondera la population de son territoire. Les réponses des citoyens permettront de cerner quelles sont les principales caractéristiques de la région qu’ils habitent.

Par la suite, un atelier de discussion sera organisé vers la fin du mois de janvier 2018. Ce sera l’occasion pour de nombreux intervenants de la région de Memphrémagog « d’approfondir les résultats du sondage » et, ainsi, de faire apparaître les contours de la « personnalité » du territoire.

Diverses actions découleront de la démarche qu’entreprend la MRC en compagnie de plusieurs acteurs du milieu, dont l’entrepreneur Alan Kezber, le gestionnaire Pascal Mongeau et l’hôtelier Yannick Beaupertuis.

La MRC et ses partenaires espèrent qu’en rafraîchissant l’image de la région on encouragera davantage de touristes à venir la visiter, on favorisera la venue de nouveaux travailleurs dans le milieu, on incitera des entreprises à s’établir sur place et on « consolidera le sentiment de fierté des résidants ».

Un lieu pour « vivre, travailler et investir »

Lundi matin, une quarantaine d’intervenants du milieu étaient réunis dans les bureaux de la MRC de Memphrémagog pour participer à une conférence de presse qui portait sur la démarche s’amorçant.

Le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, a notamment fait valoir que, lors du Sommet économique tenu à Orford l’an dernier, les participants ont exprimé le besoin de créer « une identité compétitive pour la région ».

« Lors de ce sommet, nous avons pu sentir une volonté ferme de nous distinguer et d’avoir notre propre identité dans le but que Memphrémagog soit reconnue comme lieu privilégié pour vivre, travailler et investir », a indiqué M. Demers.

Directeur du développement économique à la MRC de Memphrémagog, Jean Hogue a pour sa part mentionné que l’objectif de la démarche est de définir de la façon la plus claire possible la personnalité de la région. « On veut savoir quel est notre ADN », a-t-il déclaré.

Directeur général de la station Mont-Orford, Pascal Mongeau a chaudement salué le projet. « J’ai été très excité en apprenant l’existence de ce projet. On est justement en train de faire le même genre d’exercice à la montagne. Ce sera une occasion de transformer les résidents de la région en ambassadeurs », a-t-il fait valoir.

Les personnes qui souhaiteraient remplir le sondage, lancé dans le cadre de cet exercice, sont invitées à se rendre à l’adresse internet suivante : www.mrcmemphremagog.com/branding. Différentes organisations du milieu feront également circuler le sondage auprès de groupes ciblés.