Mario Lemieux

Mario Lemieux s'associe à Arthri-Muscle

L'ancien joueur de la LNH Patrick Lebeau, fondateur de Paleau Médicinal, s'est associé avec Mario Lemieux pour promouvoir Arthri-Muscle. Lemieux agira à titre de porte-parole de ce produit toujours en quête d'une plus grande reconnaissance au Québec.
Avant d'associer son nom à une marque, ce qu'il n'avait pas accepté de faire depuis plus de 20 ans, l'illustre hockeyeur a fait ses devoirs pour s'assurer du bien-fondé d'Arthri-Muscle, un vaporisateur qui soulage les corps endoloris. « Ça a été un très long processus avant d'en arriver à une entente avec Mario, son agent et ses avocats. Après avoir effectué ses propres tests, il s'est montré très satisfait et enclin à ce que j'utilise son image pour promouvoir mon produit sur les bouteilles et le site internet. De plus, en m'associant avec lui, je me suis associé à la Fondation Mario Lemieux. À chaque vente, il y a une partie de la somme qui va à sa fondation et qui contribue à la recherche sur le cancer. C'est quelque chose qui me rend très heureux, car j'ai perdu ma mère du cancer », explique Patrick Lebeau.
Grâce à la très grande renommée de l'ancien attaquant des Penguins de Pittsburgh, Lebeau espère que son entreprise pourra faire un grand pas en avant. Même s'il est reconnaissant que certains sportifs professionnels utilisent Arthri-Muscle, celui qui s'est reconverti en orthothérapeute à la suite de sa carrière de hockey veut avant tout faire profiter monsieur et madame Tout-le-monde de son produit. Toutefois, il lui reste encore beaucoup de chemin à faire pour que cela se concrétise.
« Même si Mario Lemieux est mon porte-parole, il y a plusieurs maisons-mères de pharmacies qui refusent mon produit puisqu'il n'a pas encore fait ses preuves. De plus, selon elles, Mario Lemieux n'est pas assez présent au Québec. Pour ces raisons, je dois faire du porte-à-porte pour prouver la valeur d'Arthri-Muscle. Lorsque je rencontre les gérants, ils sont tous impressionnés par mon porte-parole et la qualité de mon produit », déplore celui qui avait été repêché par les Canadiens de Montréal en 1989.
Cela fait en sorte que dans les alentours de la région de Sherbrooke, seulement sept endroits offrent son produit sur les tablettes. Ainsi, la pente sera très abrupte pour faire sa place sur l'ensemble des tablettes des pharmacies du Québec. Devant cette fermeture des maisons-mères, Lebeau évalue l'option des magasins sportifs pour faire sa place sous le soleil. « Je vais aller rencontrer tous les directeurs de magasins sportifs du Québec s'il le faut. Mon porte-parole c'est quand même Mario Lemieux, ça devrait aider », croit le propriétaire de l'entreprise Paleau Médicinal.