Le prix de vente des maisons a augmenté de 3,2 pour cent à Sherbrooke, par rapport à la même période en 2015.

Marché immobilier: des prix en hausse de 3,2 % à Sherbrooke

Dans l'ensemble, les activités du marché immobilier conservent un rythme sain à Sherbrooke, avec une augmentation des prix de vente à la hausse, soit de 3,2 pour cent, par rapport à la même période en 2015. En effet, le prix médian pour l'agrégat des différents types de propriétés dans la région atteint désormais 240 343 $.
Voilà les conclusions de l'Étude sur le prix des maisons et l'Étude sur les prévisions du marché de Royal LePage publiées ce mercredi.
« Le segment d'acheteurs le plus actif dans la région présentement est composé de jeunes familles issues de la génération X et Y. Ces dernières font l'acquisition de leur première propriété, tandis que les baby-boomers vendent leurs maisons afin de réduire leurs engagements financiers », explique Jean-François Bérubé, dirigeant-propriétaire, Royal LePage Évolution.
L'Étude montre qu'à Sherbrooke, le prix médian des maisons de plain-pied a connu une légère hausse de 0,3 pour cent au cours du deuxième trimestre, pour s'établir à 211 249 $. Le prix des maisons à deux étages a connu une augmentation considérable de 6,0 pour cent par rapport à la même période en 2015, pour s'établir à 280 030 $.
Du côté des ventes, les maisons à deux étages ont connu une augmentation considérable de 8,8 pour cent, due à la demande à la hausse provenant des jeunes familles. Les ventes de maisons de plain-pied ont quant à elles diminué de 7,6 pour cent.
« Sur le terrain, on constate des délais de ventes importants, notamment pour les propriétés de moyen et de haut de gamme, qui se traduisent en un ralentissement des activités immobilières à Sherbrooke. La bonne nouvelle est que les nouvelles générations d'acheteurs tendent vers l'achat de ces catégories de propriétés, qui assurément permettra au marché immobilier de se rééquilibrer, » ajoute M. Bérubé.