L’importance d’un coussin financier

S’il est une chose que la crise actuelle a pu démontrer en matière de finances personnelles, c’est l’importance de pouvoir disposer d’un fonds d’urgence. Surtout lorsqu’on perd son emploi du jour au lendemain ou que nos revenus fondent comme neige au soleil!

Depuis le début de la crise, plus de 8 millions de Canadiens se sont tournés vers la Prestation canadienne d’urgence (PCU) afin de pouvoir joindre les deux bouts. Ce qui laisse présumer que très peu de travailleurs disposaient d’un fonds d’urgence capable de les soutenir financièrement pendant quelques semaines, voire des mois.

Comment créer son propre fonds d’urgence? Par où commencer? Et surtout, combien d’argent doit-il y avoir dans un tel fonds?

D’abord, comme pour tout projet financier, la création d’un fonds d’urgence demande une certaine planification. Et qui dit planification dit (eh oui!) budget. Si vous êtes de ceux dont la seule évocation du mot budget fait grimacer, pensez aux nombreux avantages qu’un fonds d’urgence vous procurera en cas de coup dur. Dites-vous qu’un budget vous permet de voir en un clin d’œil combien vous gagnez et combien vous dépensez dans une période donnée. Cela permet ensuite de faire des choix éclairés.

Cela dit, il est très important de savoir qu’un fonds d’urgence vise à couvrir les dépenses imprévues. Celles-ci sont à ne pas confondre avec les dépenses occasionnelles que sont les achats de la rentrée scolaire, l’achat de pneus d’hiver ou même les dépenses du temps des fêtes. Ces dépenses occasionnelles devraient déjà être planifiées dans votre budget.

Établir un fonds d’urgence permet de faire face aux imprévus sans s’endetter. Il permet aussi d’éviter les emprunts à coûts élevés (prêt sur salaire, avance de fonds sur une carte de crédit, etc.). Plus important encore, il permet de maintenir le contrôle sur ses finances et, ce faisant, procure une certaine tranquillité d’esprit. C’est la raison pour laquelle certaines personnes parlent d’un « coussin » plutôt que d’un fonds d’urgence

Et quelle épaisseur devrait avoir votre coussin? 

« Minimalement, ce fonds devrait équivaloir à un mois de dépenses, mais idéalement il devrait représenter entre 3 et 6 mois, conseille l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Montérégie-Est. Les sommes doivent être disponibles en tout temps, dans un compte d’épargne, un CELI (compte d’épargne libre d’impôt) ou des placements rachetables en tout temps. »

Quel que soit le montant à amasser, l’important est de commencer à épargner. Et l’un des meilleurs moyens d’épargner est celui de « se payer en premier », selon le concept popularisé par David Chilton, auteur du best-seller Un barbier riche, paru il y a plusieurs années. 

« Se payer en premier » signifie d’ajouter l’épargne aux autres prélèvements automatiques déjà rattachés à son compte chèque. Ainsi, à date fixe (le jour de la paie par exemple) on s’assure qu’un montant est prélevé de son compte chèques, tout comme on utilise cette option pour rembourser son hypothèque, sa carte de crédit ou pour toute autre forme de paiement préautorisé.

Au départ, le montant peut être minime (15 ou 20 $ par semaine) ou encore basé sur un pourcentage de ses revenus (5 ou 10 % de chaque entrée de fonds). En augmentant ce montant petit à petit chaque année, on obtient un effet de levier qui s’apprécie avec le temps.

Pour ce qui est du type de compte à privilégier (CÉLI, compte d’épargne, compte à intérêt élevé, etc.) là encore, tout dépend de la situation financière et de la tolérance au risque de chacun. Votre conseiller financier saura vous guider à ce sujet.

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada suggère quelques règles de base au sujet de l’utilisation d’un fonds d’urgence. 

« Votre argent doit être accessible facilement et rapidement en cas d’urgence. Votre compte doit être séparé de votre compte de transactions quotidiennes. Vous ne payez pas ou peu de frais de transactions. Vous ne payez pas de pénalité pour les retraits. Enfin, assurez-vous de recevoir un taux d’intérêt sur votre épargne ».

Quelques outils :

99 trucs pour économiser sans trop se priver

On peut commander la brochure ou télécharger la version PDF sur le site de l’Autorité des marchés financiers au : lautorite.qc.ca

Grille budgétaire gratuite, produite par Option consommateurs

Télécharger à partir du site web : option-consommateurs.org

Comprendre les finances personnelles

ACEF Montérégie-Est acefmonteregie-est.com