Après des mois de travail avec le gouvernement du Québec, les vins produits au Québec trouveront enfin leur place sur les tablettes des épiciers.

Les vins québécois entrent dans les épiceries

Après des mois de travail avec le gouvernement du Québec, les vins produits au Québec trouveront enfin leur place sur les tablettes des épiciers.
Jean-Paul Scieur se réjouit car trois produits du Cep d'Argent se retrouveront désormais sur les tablettes des épiciers du Québec.
« C'est une excellente nouvelle. Ça fait 30 ans qu'on attendait cela. Je viens tout juste de recevoir le document officiel qui indique que nos produits pourront être vendus dans les épiceries. En théorie, je pourrais livrer les premières bouteilles demain matin », se réjouit Jean-Paul Scieur, copropriétaire du vignoble Le Cep d'Argent.
En effet, grâce à la Loi 88 maintenant en vigueur, les consommateurs pourront retrouver des vins produits au Québec.
« Au total, il y a 7589 points de vente possibles au Québec, c'est-à-dire 7589 permis de vente d'alcool en épicerie. Il y a tout un travail de déploiement à entreprendre et nous commencerons par aller rencontrer les épiciers de la région. Si on voulait, on pourrait vider nos entrepôts en moins de trois mois, mais on devra gérer nos stocks, car on a une responsabilité envers les clients qui nous sont fidèles depuis de nombreuses années et les visiteurs qui viennent nous voir au vignoble », ajoute M. Scieur qui estime que de façon réaliste ses produits seront sur les tablettes avant Noël.
Le Cep d'Argent a ciblé trois de ses produits pour la vente en épicerie, soit son vin blanc Le Cep d'Argent, son vin rouge La Réserve et son kyr Le Fleur de lys.
Le vignoble de Magog s'attend à voir grimper ses ventes au cours des prochaines années. « On devrait planter de nouvelles vignes afin de doubler, voire tripler notre production », révèle M. Scieur.
Metro a publié un communiqué de presse soulignant que les vins québécois trouveront enfin leur place sur les tablettes des 208 supermarchés Metro et Metro Plus de la province, et ce, dès les prochains jours.
« Ils seront faciles à repérer grâce à un emplacement privilégié et une identification visuelle qui leur seront propres. Les pastilles de goût seront également associées à ces nouveaux produits. Autre nouveauté : les cépages pourront également être indiqués. Un parcours simplifié pour le consommateur, qui pourra planifier et accorder repas et vins du Québec lors d'une seule visite à l'épicerie. L'offre variera d'une région à l'autre, selon l'offre des différents vignobles. Plusieurs produits viendront également s'ajouter au fil du temps, au rythme de la disponibilité des produits », indique également le communiqué.
« Depuis le lancement de notre programme d'achat local en 2013, nous nous efforçons d'optimiser l'accessibilité et la promotion des produits locaux. Nous avions donc très hâte de pouvoir appliquer ce principe aux vins du Québec et de faire découvrir à nos clients de nouveaux produits d'ici, a souligné Marie-Claude Bacon, directrice principale, service des affaires corporatives de Metro. Nous nous y préparions depuis longtemps et avons multiplié les rencontres avec les vignerons du Québec afin d'offrir à nos clients un maximum de produits. »
L'entreprise Metro a confirmé qu'elle distribuerait les produits du Cep d'Argent « de façon régionale et que l'offre évoluerait avec le temps ». Par contre, les produits de la Halte des Pèlerins, autre vignoble de l'Estrie, ne seront pas distribués pour le moment chez Metro.
Le domaine du Cep d'Argent compte 114 acres et quelque 60 000 plants et il est exploité par les frères Jean-Paul et François Scieur depuis une trentaine d'années.