La conseillère municipale Nathalie Pelletier et la mairesse Vicki-May Hamm espèrent que le centre-ville de Magog continuera à attirer de nombreuses personnes durant les travaux prévus sur place ces prochains mois.

Les travaux approchent à Magog

Le jour J approche à grands pas à Magog. Les travaux d’envergure au centre-ville de Magog s’amorceront sous peu, annonçant du coup tout un lot de désagréments pour les commerçants et la population.

Des représentants de la Ville de Magog ont rencontré de nombreux résidants et commerçants du centre-ville de Magog mercredi soir afin de fournir davantage de détails concernant l’échéancier des travaux, les mesures mises en place pour les aider et plus encore.

« À chaque étape importante de ce projet, on rencontre les commerçants et les gens du secteur concerné pour les informer. C’est une question de respect envers eux », note la mairesse, Vicki-May Hamm.

Les travaux permettront de reconstruire entièrement une longue portion de la rue Principale, d’enfouir une partie des fils accrochés aux poteaux et de déplacer une conduite de gaz.

L’ingénieur municipal Michaël Laguë révèle que les travaux s’amorceront devant la maison Merry, où on procédera notamment à la reconstruction d’un mur de soutènement. Ils se poursuivront près de l’angle des rues Principale et des Pins. Puis le chantier prendra graduellement de l’ampleur durant les semaines suivantes.

La rue Principale sera partiellement bloquée à compter d’avril. En juin, le chantier s’étendra sur la totalité du tronçon compris entre les rues Sherbrooke et Merry.

Ayant obtenu un contrat de plus de 12 millions $ de la Ville de Magog, l’entreprise Germain Lapalme devra avoir terminé les travaux de cette année avant le 6 décembre. Il est possible que les automobiles puissent recommencer à circuler sur le tronçon avant cette date, selon les imprévus.

La Ville sait que des problèmes de circulation pourraient survenir au centre-ville en raison de ces travaux majeurs. Elle mettra donc en place un détour par la rue Bowen afin que moins de gens circulent dans cette portion de son territoire.

En dépit des travaux, la directrice des communications et des technologies de l’information à la Ville, Claudia Fortin, estime qu’il continuera d’être intéressant pour le public de fréquenter le centre-ville de Magog en 2019. « On ne veut pas que les gens aient peur », dit-elle, tout en notant que les commerçants auront besoin du soutien de la population en 2019.

En terminant, soulignons que la troisième édition de l’événement Faire danser un village aura lieu en sol magogois les 14, 15 et 16 mai. Des dizaines de résidants se rendront à cette occasion au centre-ville afin de danser. Une vidéo sera tirée de ce rendez-vous hors de l’ordinaire.