Julien Lachance

Les revenus de cryptomonnaie contre la dette de la Ville

SHERBROOKE - Les revenus liés à la cryptomonnaie seront utilisés pour réduire la dette de la Ville. C'est la décision qu'ont pris les élus et qui respecte la recommandation du comité de direction.

« Bien que la cryptomonnaie soit un très beau projet, les revenus qui y sont associés sont incertains, spéculatifs et volatiles. Pour ne pas se fier sur des revenus incertains, nous proposons que l'argent soit mis pour réduire la dette », résume Julien Lachance, président d'Hydro-Sherbrooke.

Plus tôt en journée lundi, la directrice du Service des finances, Nathalie Lapierre, avait mentionné que le budget 2019 faisait fi des revenus de la cryptomonnaie. Elle avançait que les revenus actuels, pour 5 mégawatts, se chiffrent à 800 000 $.

Le maire Steve Lussier, lui, s'attend à ce que la Régie de l'énergie honore les contrats attribués dans le passé, ce qui confirmerait l'entente avec Bitfarms, qui compte investir 250 M$ à Sherbrooke.

Vincent Boutin a salué la décision du conseil. Il avait déjà mis ses collègues en garde sur les dangers de compter sur les revenus de la cryptomonnaie.

Enfin, Paul Gingues a suggéré que des revenus plus importants qu'anticipé pourraient être investis dans le réseau routier.