Claude Denis, président de la Chambre de commerce de Sherbrooke, et Christian Dupuis, associé chez Dialogs.

Les gens d’affaires en confiance

La grande majorité des répondants (90 %) à un sondage de la Chambre de commerce de Sherbrooke estime que le climat économique s’est amélioré ou est demeuré le même dans la dernière année. De plus, 85 pour cent des membres prévoient une augmentation ou une stabilité en 2018.

Au cours des deux dernières années, il y a eu une augmentation significative de la proportion des membres considérant que le climat économique de la région de Sherbrooke s’est amélioré au cours de l’année écoulée.

Plus des deux tiers des entreprises privées (67 %) ont indiqué que leur chiffre d’affaires avait augmenté dans la dernière année. En outre, 94 % prévoient une augmentation ou une stabilité en 2018.

Il y a une tendance à la hausse concernant la proportion des entreprises privées affirmant que leur chiffre d’affaires de l’année écoulée avait augmenté ou était resté stable, et ce, par rapport à l’année précédente.

La Chambre de commerce de Sherbrooke, en collaboration avec Dialogs, a développé cet indicateur annuel du climat économique de Sherbrooke. Il est basé sur les perceptions des membres de la Chambre de commerce de Sherbrooke, mentionne Christian Dupuis, associé chez Dialogs. Après avoir effectué des mesures en janvier 2016 et 2017, ce rapport présente la mesure pour janvier 2018.

Les répondants à ce sondage sont des propriétaires d’entreprise à 49 pour cent.

« Nous avons de bons résultats malgré les risques qu’il y a avec les négociations sur l’ALENA et les 10 ans de la progression de l’économie », analyse M. Dupuis.

Priorités

Les priorités des organisations pour l’année 2018 sont le développement de nouveaux marchés (37 %) et l’amélioration de la production (24 %). On constate une tendance à la hausse pour la recherche de personnel compétent (21 %) au cours des deux dernières années. En 2016, cette préoccupation affectait seulement six pour cent des personnes interrogées, fait remarquer M. Dupuis.

Par ailleurs, la région de Sherbrooke est supérieure ou comparable à la moyenne québécoise pour ce qui est du climat économique (62 %), du climat social (84 %) et l’effort environnemental (88 %), estime les répondants au sondage.

On remarque une tendance à la hausse de la proportion des membres considérant que le climat économique est supérieur ou égal à la moyenne québécoise.

L’étude a été réalisée à l’aide d’un sondage en ligne auprès des membres de la Chambre de commerce de Sherbrooke. Un courriel d’invitation à compléter le sondage ainsi que deux courriels de rappels ont été envoyés aux membres. De plus, un rappel téléphonique incitant les personnes à compléter le sondage en ligne a été mené afin de maximiser le nombre de répondants.

La collecte de données a été réalisée du 8 au 22 janvier. Au total, 142 répondants ont participé à l’étude portant la marge d’erreur à + 7,5 % (19 fois sur 20) pour les résultats globaux.