Des consommatrices heureuses de leurs achats, mercredi, à Trois-Rivières.

Les actions de producteurs de cannabis en baisse

TORONTO — Les investisseurs canadiens avaient peu de raisons de célébrer la première journée de la légalisation du cannabis, mercredi, les actions de certains des plus grands joueurs de ce secteur ayant enregistré des baisses à la Bourse de Toronto.

Les actions de Canopy Growth, d’Aurora Cannabis, de Hexo et de Tilray ont chuté d’entre 2,0% et 6,5%, tandis que l’indice nord-américain de la marijuana a terminé la séance en baisse de 2,4%.

Les célébrations des investisseurs ont été rares au premier jour de la légalisation, a observé Michael Currie, vice-président et conseiller en placement chez Gestion de patrimoine TD.

«Ils n’ont pas autant fêté que les consommateurs», a-t-il illustré lors d’un entretien.

Achetez sur la rumeur...

La principale exception a été le titre d’Aphria, qui a gagné 71 cents, soit 3,8%, à 19,40 $, soutenu par les rumeurs d’approbation de sa demande d’inscription aux États-Unis.

M. Currie a indiqué que le commerce des actions de producteurs de cannabis était fidèle à la devise «achetez sur la rumeur, vendez sur l’actualité».

Bien que les actions du secteur de la marijuana se montrent volatiles, elles ont enregistré des gains importants au cours des dernières années en prévision d’un boom.

Le début des activités de commerce de détail signifie que les producteurs devront désormais déclarer des revenus et des profits.

«Ce n’est plus de la spéculation et de l’espoir. Nous allons voir des chiffres sortir au prochain trimestre et les gens se disent: ‘J’ai eu une bonne séquence, pourquoi prendre le risque? Je vais retirer mon argent de la table maintenant.»

M. Currie ne croit pas que le déclin du secteur, en cette journée d’ouverture, soit une coïncidence. 

«D’ici à ce que nous voyions la première série de rapports sur les bénéfices, les choses devraient probablement rester dans cette fourchette.»

Par ailleurs, l’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a reculé de 49,84 points à 15 529,90 points.

Les secteurs des télécommunications et de la finance ont affiché certains des plus importants gains de la séance. Le secteur de la santé a cependant chuté de 2,5%, et des reculs de plus d’un % ont aussi été observé du côté des technologies de l’information et de l’énergie.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 91,74 points à 25 706,68 points. L’indice élargi S&P 500 a laissé 0,71 point à 2809,21 points, tandis que l’indice composé du Nasdaq a perdu 2,79 points à 7642,70 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 76,96 ¢ US, en baisse par rapport à son cours moyen de 77,29 ¢ US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 2,17 $ US à 69,75 $ US le baril, tandis que celui de l’or a effacé 3,60 $ US à 1227,40 $ US l’once. Le prix du cuivre a reculé de 0,15 cent US à 2,78 $ US la livre.