Roxanne Labonté et Bryce Patriquin, copropriétaires de l’entreprise Les Gars de Saucisse, ont fait l’acquisition d’un terrain dans le Parc d’Affaires de la 55 à Windsor en vue de faire croître leur production.
Roxanne Labonté et Bryce Patriquin, copropriétaires de l’entreprise Les Gars de Saucisse, ont fait l’acquisition d’un terrain dans le Parc d’Affaires de la 55 à Windsor en vue de faire croître leur production.

L’entreprise de Richmond Les Gars de saucisse investit 3,8 M$ pour accroître sa production

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
L’entreprise estrienne Les Gars de saucisse s’est arrêtée sur la municipalité de Windsor pour la construction d’un nouveau bâtiment industriel. Le projet qui représente un investissement de 3,8 M$ lui permettra notamment d’augmenter jusqu’à 10 fois sa capacité de production actuelle, tout en préservant son usine et son comptoir de vente situés à Richmond.

Présentement, dans son local d’environ 2000 pieds carrés, l’entreprise arrive à produire jusqu’à 300 000 kilos de saucisse annuellement. 

« Notre entreprise est en pleine croissance, donc une augmentation de notre capacité de production devenait nécessaire », explique Bryce Patriquin, aux côtés de sa conjointe et partenaire d’affaires depuis plus de 20 ans, Roxanne Labonté.

Pour la construction de sa nouvelle bâtisse d’une superficie de 11 000 pieds carrés, l’entreprise a fait l’acquisition du dernier terrain disponible dans la phase 2 du Parc d’affaires de la 55 à Windsor sur la rue Maurice-Bachand.

Cet endroit est un choix stratégique pour les deux copropriétaires originaires de Durham-Sud. « Nous tenions vraiment à rester dans le Val-Saint-François. Avec les enfants et l’école, c’est beaucoup plus simple pour nous. Aussi, pour la question du transport de marchandises, la proximité entre le Parc d’affaires de Windsor et l’autoroute 55 était vraiment intéressante », explique Mme Labonté.

Le nouveau bâtiment, voisin de la microbrasserie Confrérie artisans brasseurs, abritera un entrepôt congelé et éventuellement une usine ainsi que des bureaux. Les travaux qui représentent un investissement de 3,8 M$ seront divisés en trois phases. 

La première phase devrait se compléter en décembre prochain. D’autres travaux seront effectués dans la prochaine année et un espace sera réservé en vue d’un agrandissement. Selon les deux entrepreneurs, cinq nouveaux emplois seront créés. Pour le moment, l’entreprise compte 27 employés.

« Un espace propice au développement »

La Ville de Windsor et le Comité de développement économique de la Ville de Windsor (CDEW) se disent fiers de pouvoir accueillir cette entreprise estrienne en pleine expansion.

« Le secteur de l’agroalimentaire est névralgique. Il est essentiel d’encourager nos entrepreneurs locaux », affirme la mairesse de Windsor Sylvie Bureau lors d’une conférence de presse qui se déroulait vendredi matin devant le futur bâtiment dans le Parc d’affaires de la 55.

« À nos yeux, c’est primordial de les accompagner dans leur croissance qui permettra de dynamiser la région tout en créant de nouveaux emplois dans la MRC du Val-Saint-François. [...] Nous sommes très fiers d’offrir aux entreprises un espace propice au développement », ajoute-t-elle. 

Selon Yvon Paquin, président du CDEW, près de deux millions de pieds carrés ont été développés et mis à la disponibilité des entreprises dans ce nouveau secteur industriel situé à mi-chemin entre Magog et Drummondville.

« Près de 85 % des terrains ont trouvé preneur. Cela illustre à quel point la Ville de Windsor a pris une décision éclairée en investissant dans l’ouverture d’un nouveau parc d’affaires en bordure de l’autoroute 55 », conclut M. Paquin.