Le Salon priorité-emploi au Centre de foires a attiré 4365 personnes vendredi et samedi.

Le Salon priorité-emploi comble les attentes

SHERBROOKE - Le Salon priorité-emploi Estrie a attiré 4365 personnes, vendredi et samedi, au Centre de foires de Sherbrooke. De l'étudiant au travailleur expérimenté en passant par les Néo-Canadiens, tout le monde a pu trouver chaussure à son pied.

Camilo-Brieto et Carolina Martìnez sont arrivés de Colombie au mois de novembre 2017. Carolina, qui était avocate dans son pays natal, ne peut pas pratiquer ici. « Je suis avocate avec spécialisation en droit commercial. Par contre, je ne peux pas pratiquer ici, car les lois ne sont pas les mêmes. Je cherche un travail en relations publiques. J'aimerais aider les immigrants qui viennent au Canada », indique-t-elle, ajoutant que Camilo, ingénieur informatique, peut continuer de travailler dans son domaine.

Les représentants d'entreprises semblaient aussi très heureux de pouvoir recruter de nouveaux employés. Chez Conceptromec, la conseillère aux ressources humaines, Sylvie Renaud, se réjouit de la qualité de la main-d'œuvre qui se montre intéressée par un emploi au sein de l'entreprise.

« Il y a beaucoup de main-d'œuvre spécialisée qui vient nous donner leur CV, mentionne Mme Renaud. On les rencontre tout de suite en entrevue. On cherche à combler deux postes de concepteur mécanique. Nous avons aussi de l'intérêt pour les assembleurs mécaniques. »

L'entreprise, qui a été nommée parmi les 44 entreprises les mieux gérées du Canada en 2018, fabrique de l'équipement automatisé pour le secteur de l'automobile.

La chargée de projet pour le Salon priorité-emploi Estrie, Louise Côté, se réjouit du succès de cette 19e édition. « Plusieurs embauches se sont faites directement au Salon. C'est une année record à tous les niveaux. Juste à la première heure samedi matin, nous avons eu 650 visiteurs. Il y en a pour tout le monde », mentionne-t-elle.