Le restaurant Jack'O situé à Magog fermera ses portes dans un avenir rapproché.

Le restaurant Jack'O de Magog fermera ses portes

Fréquenté autant par les Magogois que les touristes, le restaurant Jack'O situé au centre-ville de Magog fermera ses portes au cours de l'automne prochain.
Propriétaire des quatre restaurants Jack'O qu'on retrouve dans la région, la famille Gagné-Leclerc n'avait pas prévu vendre son restaurant de Magog, Mais elle aurait reçu une «belle offre» de la part d'un acheteur dont l'identité n'a pas été révélé.
«Nous fermerons le restaurant à Magog vers la fin du mois d'octobre ou le début de novembre, indique David Gagné, un membre de la famille. Une fois la fermeture effectuée, les nouveaux propriétaires n'opéreront pas sous le nom Jack'O.»
Si on le sent attaché au resto magogois et à ses employés, David Gagné sait que sa qualité de vie devrait s'améliorer après la vente. «Ça fait 18 ans que je travaille dans ce restaurant et, durant l'été, c'était vraiment intense à cause des nombreux touristes. Je n'avais pas beaucoup de vacances», confie-t-il.
Possédant un total de 325 places, le restaurant emploie jusqu'à 70 personnes en saison estivale, mais ce nombre chute à une vingtaine seulement pendant l'hiver.
N'empêche, David Gagné assure que la population magogoise a toujours «répondu à l'appel. Nous avions des touristes en été, mais les gens d'ici nous encourageaient aussi.»
M. Gagné serait présentement en voie de devenir propriétaire des Jack'O existant dans les secteurs St-Élie et Rock Forest, à Sherbrooke. Ses parents, André Leclerc et Pierrette Gagné, conserveraient pour leur part celui qu'on retrouve à Coaticook.
En ce qui concerne les employés du restaurant magogois, ils pourront dans certains cas être transférés dans un autre établissement du groupe. «Je veux vraiment les accompagner dans cette transition.»